Des escrocs ont trouvé un moyen d'abuser les gérants de bar et de restaurants au moyen d'une ruse visant le terminal de paiement (TPE) par carte bancaire. Ils échangent discrètement le TPE de l'établissement avec un autre afin de récolter toutes les additions. L'arnaque a été repérée à Cannes durant le Festival fin mai.

Une arnaque au terminal de paiement (TPE) sévit actuellement en France et vise les bars et restaurants. Elle a été démasquée à Cannes (Alpes-Maritimes), qui hébergeait fin mai le Festival du film. Un moment propice pour les escrocs qui souhaitent se remplir les poches. Une dizaine d'établissements victimes ont été recensés, rapporte BFMTV.

Le principe de l'arnaque consiste pour ses auteurs à remplacer le terminal de paiement par carte bancaire du restaurant par le leur, en profitant d'un moment d'inattention du gérant. Ils récupèrent ainsi tous les paiements par carte bancaire effectués dans l'établissement après cet échange.

Une alerte dénoncée par l'Umih

Parmi les victimes de l'arnaque se trouve Jean-Pierre Guillory, gérant du restaurant cannois Morrison's. « Il nous laisse sa machine avec sa carte SIM et il repart avec notre machine », a expliqué le restaurateur à BFMTV. « À partir de là, toutes les cartes bleues sont créditées sur son compte. »

Le Cannois a mis vingt jours à se rendre compte de l'escroquerie. C'est en lisant un message de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) alertant de l'arnaque qu'il a pensé à vérifier les comptes de son restaurant. En consultant les reçus, il s'est rendu compte que nombre d'entre eux concernaient des paiements versés à l'escroc.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

L'individu soupçonné d'avoir remplacé le TPE du Morrison's par le sien a finalement été identifié par la police. Selon l'Umih, moins de dix établissements ont déclaré avoir été victimes du subterfuge, note BFMTV​​​​​​​. L'organisme encourage tous les professionnels du territoire à faire preuve d'une grande vigilance.