Plan du site Rechercher
Orange Bank

BNP Paribas lance une carte bancaire révolutionnaire

Paiement avec une carte bancaire MasterCard biométrique
© MasterCard News

BNP Paribas va lancer cet automne une carte bancaire biométrique. Plutôt que de taper un code à 4 chiffres, la transaction sera validée en déposant son empreinte digitale sur la carte. Une première en France.

A la faveur de la pandémie de coronavirus, le paiement sans contact a été érigé en acte citoyen afin de limiter les contaminations, si bien que le plafond d’utilisation a été rehaussé à 50 euros par transaction. C’est dans ce contexte que BNP Paribas s’apprête à lancer officiellement en France la toute première carte bancaire intégrant un lecteur d’empreintes digitales, a révélé ce 24 juin Le Parisien. « Nous serons les premiers cet automne à proposer un premier lot de 10 000 à 15 000 cartes biométriques Visa Premier », assure ainsi Jean-Marie Dragon, responsable monétique et paiements innovants chez BNP Paribas, dans les colonnes du quotidien.

Comme avec le paiement sans contact, les détenteurs de cette carte n’auront plus besoin de taper leur code. La transaction sera sécurisée en apposant leur doigt sur le détecteur d’empreintes de la carte, tout comme vous pouvez le faire lorsque vous déverrouillez votre smartphone via le Touch ID des iPhones ou le Fingerprint des téléphones Android. Par mesure de sécurité toutefois, au moment d’activer la carte biométrique, le client devra « effectuer un premier paiement sur un terminal de paiement électronique avec saisie du code confidentiel », détaille Le Parisien. Autre particularité : à la réception de sa carte biométrique, son utilisateur recevra aussi un boîtier métallique permettant d’enregistrer au préalable ses empreintes de doigts.

Quel prix pour cette carte à empreintes digitales ?

Quid du coût de cette carte bancaire anti-contamination, mais aussi anti-trou de mémoire ? Pour l’heure son prix reste inconnu, « tout juste apprend-on qu'elle devrait être proposée aux détenteurs d'une carte Premier ou Gold », souligne le quotidien. A titre indicatif, BNP Paribas, comme la Société Générale, appliquent une surfacturation de 12 euros par an pour leurs cartes à « cryptogramme dynamique ». Un peu à la manière du lecteur d’empreintes digitales, cette technologie, qui sécurise les transactions en ligne, se matérialise par un petit écran incrusté au dos de la carte.

Si BNP va être la première enseigne à déployer, à grande échelle, la carte biométrique en France, les tests se sont multipliés ces dernières années, dans l’Hexagone mais aussi et en amont à l’étranger. Ainsi, dès 2017, Mastercard a introduit en Afrique du Sud la carte à empreintes digitales.

Partager cet article :

© MoneyVox / MEF / Juin 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 25 juin 2020 à 06h59 - #1Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

Bonne initiative.
Combien de gens ont encore des trous de mémoire sur leur code...? Des tas, j'en vois défiler tous les jours qui ont bloqué leur carte à cause de ça, voilà une solution pratique.
Reste juste à voir le prix de cette solution...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non0