Plan du site Rechercher
Fortuneo

Carte bancaire : la France en retard sur la sécurité des paiements en ligne

Paiement en ligne
© Vladimir Gerasimov - Fotolia.com

Selon un baromètre européen publié par Ogone, seul un paiement en ligne sur 5 en France est sécurisé grâce au système de double authentification 3D Secure, qui permet de limiter les risques d’usurpation d’identité. C’est beaucoup, beaucoup moins qu’en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas ou encore en Grande-Bretagne.

« Verified by Visa », « MasterCard SecureCode », etc. : derrière ces deux dénominations commerciales bien connues des e-acheteurs se cache un système de sécurisation des transactions en ligne baptisé 3D Secure. Son principe : s’assurer, à l’occasion de chaque paiement, que la carte bancaire est bien utilisée par son titulaire, et pas par un fraudeur. Pour cela, 3D Secure introduit une étape supplémentaire, au cours de laquelle l’acheteur doit répondre à une question personnelle (sa date de naissance, par exemple) ou saisir un code à usage unique, souvent reçu par SMS.

De nature à rassurer l’acheteur et donc à le mettre en confiance avant de passer à l’acte, ce dispositif allonge et alourdit dans le même temps le processus du paiement, laissant plus de temps au client pour renoncer à son achat. Cela explique que certains commerçants restent réticents à l’idée d’utiliser 3D Secure, craignant pour leur taux de conversion. « Ils sont de plus en plus nombreux à chercher le meilleur équilibre entre l’expérience utilisateur de leurs clients et leur exposition aux risques de fraude », explique ainsi Ogone, société spécialisée dans les solutions de paiement de ligne, dans le communiqué accompagnant les résultats de son baromètre 3D Secure 2014 (1).

La France loin derrière la Belgique

Ce travail statistique, réalisé à partir de l’analyse de plus de 10,5 millions de transactions, montre que l’adoption de 3D Secure reste très disparate selon les pays. La Belgique arrive nettement en tête des pays adeptes de cette technologie : plus de 8 paiements en ligne sur 10 l’utilisent. En Suisse (74,6%), aux Pays-Bas (60,1%) et au Royaume-Uni (52,5%), les transactions sécurisées sont également majoritaires.

Plus au sud, l’adoption est par contre plus difficile. C’est l’Espagne qui ferme la marche, avec un taux de 16,6%. La France ne fait pas beaucoup mieux : un paiement en ligne sur 5, à peine (19,4%), est sécurisé par double authentification. Et ce malgré les mises en garde répétées des pouvoirs publics, CCSF en tête.

Lire par ailleurs : Cartes bancaires : comment continuer d’améliorer la sécurité des paiements ?

(1) Etude réalisée sur un total de 10.567.005 transactions effectuées entre le 15 mars 2014 et le 31 mars 2014 auprès de 50.000 e-commerçants Ogone dans 7 pays européens : France, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Espagne et Suisse.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox