Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Les cartes bancaires sans contact sont aussi sûres que les autres, estime le Groupement CB

Logo NFC
© AMATHIEU - Fotolia.com

Le groupement d’intérêt économique Cartes Bancaires (CB), qui traite la plupart des transactions par carte en France, plaide dans un communiqué en faveur du paiement sans contact, aussi imperméable à la fraude que le paiement classique, selon lui.

Le GIE Cartes Bancaires l’affirme : « les doutes sur la sécurité de la carte sans contact soulevés actuellement sont infondés. » Le Groupement, auquel sont affiliées la plupart des banques exerçant en France, répond ainsi aux critiques et aux craintes qui ont émergé ces dernières années sur les fragilités dont souffriraient la technologie NFC (pour Near Field Communication, communication en champ proche). Cette dernière, embarquée sur les cartes bancaires, permet de régler des petits paiements (moins de 20 euros) sans insérer la carte dans le terminal de paiement, ni composer le code secret.

Premier argument : l’usage du sans-contact limite le risque d’interception par un tiers des identifiants des coordonnées de la carte. « (…) Un fraudeur potentiel ne pourrait pas intercepter le code confidentiel, puisqu’il n’est pas saisi par le client au moment de la transaction », détaille le GIE dans son communiqué. « Il ne pourrait pas plus récupérer le cryptogramme visuel (les 3 chiffres au verso de la carte) indispensable pour les paiements sur internet. »

Les recommandations de la CNIL ont été suivies

Mais certaines inquiétudes, de la Commission nationale Informatique et Libertés (CNIL) notamment, étaient ailleurs : selon cette dernière, la technologie NFC utilisée par les banques permettait en effet à un tiers, équipé du matériel adéquat, d’intercepter à distance d’autres données personnelles.

Lire aussi : La sécurité des cartes NFC reste à améliorer (Cnil)

D'après le GIE Cartes Bancaires, ce n’est plus le cas. « (…) Les banques et le Groupement des Cartes Bancaires CB ont suivi les recommandations de la CNIL : ni les nom et prénom du client, ni l’historique de ses transactions ne pourront être interceptés via l’interface sans contact de la carte », affirme le groupement. Dont acte.

Selon les chiffres de janvier 2014 de l’Observatoire du NFC et du sans contact, près de 22 millions de cartes bancaires, soit un gros tiers du parc, sont aujourd’hui équipées de puces NFC. Les paiements sans contact sont acceptés dans environ 131.000 points de vente, ce qui représente 11% du parc des terminaux de paiement. Ces chiffres augmentent rapidement : ils ont été multipliés par 2,2 en 2013 pour les points de vente, et par 1,83 pour les cartes. A l’appui de ce déploiement, le GIE Cartes Bancaires a mis en ligne un site d’information (1) à destination des commerçants et des particuliers, et produit une série de spots publicitaires.

(1) www.lepaiementsanscontact.com

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox