Le marché du mini-prêt immédiat à frais fixe et disponible directement attire les banques. Après BNP Paribas et sa filiale Floa, LCL lance Flex qui permet d'emprunter entre 200 et 2 000 euros, sans aucun justificatif.

C'est une nouveauté pour LCL. La banque propose désormais un mini-crédit dont le montant peut atteindre 2 000 euros, remboursables en trois mois. La somme est créditée immédiatement sur le compte bancaire, sans justificatif et disponible dans la foulée. Les frais de gestion sont fixes, entre 2 et 20 euros selon la somme empruntée. En cas de retard de remboursement, c'est le taux du découvert qui s'applique.

LCL a décidé de nommmé son service Flex. « Cette simplicité de souscription 100% digitale répond aux attentes de la clientèle de jeunes urbains connectés de LCL désireuse d'instantané et d'autonomie », explique la banque dans un communiqué. « Les clients concernés par cette offre sont avertis par une notification sur leur appli. Ils peuvent alors simuler, puis souscrire Flex en quelques clics avec une signature électronique directement dans leur appli bancaire LCL Mes Comptes », détaille la banque.

Une aisance qui a son revers : ce type de prêts à très court-terme échappe aux règles (informations précontractuelles, vérification de la solvabilité, etc.) du crédit à la consommation. « C'est un produit qui manquait à notre gamme, souligne Yann Lhuissier, membre du comité exécutif de LCL dans les colonnes des Echos. Les fintech avaient raison : en dix jours de services, nous enregistrons entre 300 et 400 opérations par jour. C'est bien au-delà de l'objectif des 100 000 crédits annuels sur lequel nous tablions. »

Mini-prêts instantanés : pouvez-vous faire confiance à Bling, Floa ou Cashper ?

En France, ce sont Bling, FinFrog, Floa (filiale de BNP Paribas) ou Cashper qui dominent le marché. Fin mars, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a décidé de regarder de plus près le secteur pour éviter les dérives, notamment car ces mini-prêts visent des personnes aux finances souvent fragiles. L'année dernière, l'association de défense des consommateurs l'UFC-Que choisir avait aussi attaqué plusieurs acteurs et dénoncé certains niveaux de frais.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Une mise en garde qui avait poussé Bling à suspendre son activité.

Crédit conso : le comparatif des offres en ligne