Le Crédit Mutuel Arkéa, qui réunit les fédérations Bretagne et Sud-Ouest du groupe mutualiste, ainsi que plusieurs filiales, a annoncé vendredi des « performances record » en 2021 dont un bénéfice net de 574 millions d'euros porté par l'ensemble de ses activités.

« Nous avons fait une année d'excellente facture avec un résultat net de 574 millions d'euros, au plus haut historique », s'est félicité Julien Carmona, président du groupe, lors d'une conférence de presse au siège, près de Brest. « Ces résultats, comme ceux des autres banques françaises, doivent beaucoup à l'ensemble des aides gouvernementales qui ont été mises en place » du fait de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, a-t-il cependant tenu à souligner.

Le résultat net part du groupe ressort en hausse de 61% par rapport à 2020 et de 12,3% par rapport à 2019, précédente année record. Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires pour les banques, a atteint 2,5 milliards d'euros, en hausse de 17,3% par rapport à l'année précédente. Il s'agit là aussi d'un plus haut historique.

Le coût du risque, c'est-à-dire les sommes provisionnées pour faire face aux éventuels impayés sur les crédits consentis, a baissé de 27,7% par rapport à 2020, pour s'établir à près de 116 millions d'euros. En termes de solvabilité, le groupe affiche un ratio de fonds propres durs, indicateur clé au sein du secteur, de 17% largement au-dessus des exigences réglementaires.

5 millions de sociétaires et clients

L'activité commerciale a été soutenue avec 200 000 nouveaux clients particuliers et professionnels (+4%), ce qui permet au groupe de franchir la barre des 5 millions de sociétaires et clients, grâce en particulier aux activités banque de détail, assurance et regroupement de crédits.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

En 2021, le groupe basé au Relecq-Kerhuon, a recruté 1 000 collaborateurs tout comme il l'avait fait en 2020. Il compte désormais plus de 11 000 salariés. « Nous créons des emplois quand l'ensemble du secteur bancaire français en détruit », a noté Julien Carmona.

« L'indépendance d'Arkéa reste un pilier de la stratégie du groupe »

Le groupe, qui détient une quarantaine de filiales spécialisées dont la banque en ligne Fortuneo, mène une bataille juridique pour quitter la galaxie du Crédit Mutuel et prendre son indépendance. « L'indépendance d'Arkéa reste un pilier de la stratégie du groupe, c'est une évidence et une nécessité », a redit Julien Carmona, alors que le dossier, entre les mains des superviseurs bancaires, a été mis en pause le temps de la crise sanitaire. « Nous avons bon espoir qu'avec la sortie de cette crise nous puissions reprendre rapidement le travail d'examen du dossier », a-t-il ajouté.