Le groupe bancaire public La Banque Postale a fait état jeudi d'une hausse de son activité au premier semestre par rapport à la même période en 2020 et a revendiqué des premiers pas encourageants dans son plan de transformation lancé en début d'année.

Sur le plan purement comptable, le groupe fondé il y a tout juste 15 ans a dégagé de janvier à fin juin un bénéfice net part du groupe de 282 millions d'euros, soit bien moins que les quelque quatre milliards engrangés sur la même période l'an passé, a-t-il fait savoir dans un communiqué. Ce repli est toutefois en trompe l'œil, car La Banque Postale avait enregistré l'an passé un très important effet exceptionnel positif avec l'intégration dans son giron de CNP Assurances, l'un des premiers assureurs de personnes en France, racheté à la Caisse des dépôts dans le cadre d'une vaste opération aboutissant à créer un grand pôle financier public.

Toiletté de cet impact exceptionnel, mais en intégrant le changement de périmètre et donc la contribution commerciale de CNP Assurances, le bénéfice net du premier semestre ressort à 499 millions d'euros contre 468 millions un an plus tôt, soit une progression de 7% sur un an.

Un nouveau plan stratégique pour l'horizon 2030

Sur le plan commercial, le produit net bancaire, équivalent peu ou prou du chiffre d'affaires, a quant à lui progressé de 4,8% à près de quatre milliards d'euros. « Ces résultats sont aussi bons que possibles dans un environnement incertain », a commenté lors d'une rencontre avec la presse Philippe Heim, le président du directoire, précisant que le modèle de bancassurance intégrant CNP Assurances « est un succès ».

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Six mois après le lancement d'un nouveau plan stratégique pour l'horizon 2030, la banque a revendiqué jeudi des « premiers signes prometteurs » sur ses trois axes prioritaires que sont la diversification, le développement à l'international et l'élargissement de son offre numérique.

Ces efforts se sont notamment traduits par un nouveau parcours d'entrée en relation client entièrement en ligne, via une technologie de reconnaissance faciale, de même que pour les demandes de financement immobilier. Le groupe revendique par ailleurs une progression de 12% du nombre d'utilisateurs mensuels de ses services en ligne, à 8,3 millions. À l'international, il a par ailleurs renforcé sa présence en Italie et son activité au Brésil, essentiellement par l'intermédiaire de CNP Assurances.