Julien Carmona, ex-directeur adjoint du promoteur Nexity, a été désigné vendredi par le conseil d'administration du Crédit Mutuel Arkéa pour en devenir le président, succédant ainsi à Jean-Pierre Denis, a annoncé le groupe dans un communiqué.

Le nouveau président a déclaré souscrire « sans hésitation » à ce projet d'indépendance, lancé par son prédécesseur Jean-Pierre Denis, qui était en poste depuis 2008. « L'absence d'indépendance et une forme d'absorption dans l'ensemble Crédit Mutuel aboutiront forcément au bout d'un certain temps à de la destruction d'emplois », a-t-il expliqué, tout en soulignant que la procédure de sortie du groupe a été gelée du fait de la pandémie de Covid-19.

Le Crédit Mutuel Arkéa rassemble les fédérations Bretagne et Sud-Ouest du groupe bancaire mutualiste ainsi qu'une multitude de filiales mais souhaite quitter la galaxie du Crédit Mutuel pour prendre son indépendance. Ce projet d'indépendance s'est traduit par le passé par une multitude de procès, presque tous déclenchés puis perdus par Arkéa.

Notre dossier sur La guerre des Crédits Mutuels

Julien Carmona avait été élu administrateur du Crédit Mutuel Arkéa lors de l'assemblée générale en mai, à 94,5% des voix exprimés, pour un mandat de trois ans, rappelle le groupe dans le communiqué.

Un patron surdiplômé

Âgé de 50 ans, le nouveau président du Crédit Mutuel Arkéa est diplômé de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm et de l'École nationale d'administration (promotion Marc Bloch 1995-1997, la même que l'ex-Premier ministre Édouard Philippe). Il est également agrégé d'histoire.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Il a débuté sa carrière en 1997 en intégrant l'inspection des finances. Puis il a rejoint la banque BNP Paribas en 2001, avant d'être nommé, en 2004, conseiller économique du Président de la République. Il est ensuite passé par la Caisse d'Épargne, le réassureur français Scor, avant de rejoindre le promoteur Nexity en janvier 2014.