LCL possède trois agences bancaires en Guyane. L’enseigne va disparaître de la région, pour céder sa place à la maison-mère du même groupe, le Crédit Agricole.

Les 12 000 clients de LCL en Guyane vont devoir changer de banque ! « Nous allons leur proposer de devenir des clients du Crédit Agricole, expliquent Alex Rosette et Didier Grand, président et directeur général du Crédit Agricole Martinique-Guyane dans un entretien à France-Guyane. Nous allons engager un long processus sur plusieurs mois. Ils auront un nouveau numéro de compte, de nouveaux moyens de paiement… On va leur proposer, sans doute au mois de novembre, de faire la bascule totale. Eux n’auront rien à faire en tant que tel si ce n’est d’accompagner cette démarche. » Les dirigeants du Crédit Agricole Martinique-Guyane promettent même que les clients « garderont les mêmes conseillers et les mêmes interlocuteurs », puisque le Crédit Agricole Martinique-Guyane affirme prévoir d’intégrer « les 32 collaborateurs de LCL sans exception ».

Sollicitée, la banque LCL confirme en effet son projet de céder ses trois agences en Guyane à la caisse régionale du Crédit Agricole. Pourquoi ce départ de cette région d’outre-mer ? « Le dispositif de LCL [en Guyane] ne dispose pas d’une taille suffisante et est trop éloigné des centres de décisions de LCL, à plus de 1 650 km et 3h30 de vol de Pointe-à-Pitre - où se situe le siège de la direction de réseau Antilles Guyane - et à 9h de vol de Paris. Il ne permet pas de bien appréhender les besoins, les spécificités et les risques de ce territoire pour y conduire un développement durable et en faire une priorité d’investissement. »

LCL veut se renforcer « dans les îles des Antilles »

LCL balaie en revanche toute stratégie plus globale de désengagement de l’outre-mer : « LCL poursuit son plan de développement et d’investissement pour renforcer sa croissance dans les îles des Antilles : la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Ainsi l’ensemble des agences seront rénovées et automatisées d’ici fin 2022, de nouveaux commerciaux viendront renforcer les équipes pour conquérir et fidéliser de nouveaux clients professionnels, banque privée et entreprises, et les plus récentes innovations technologiques seront déployées, comme par exemple la dématérialisation des prêts immobiliers dans les mois à venir. »

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Quant à la question des tarifs, les « futurs ex clients LCL » vont donc basculer sur la grille de la banque verte, qui rappelle dans France-Guyane l’évolution tarifaire en cours : « Nous avons engagé il y a 4 ans une convergence de nos prix vers les prix de la métropole, alors que le coût d’exploitation bancaire est plus élevé ici. Nos tarifs sont aujourd’hui gelés et n’évoluent pas. »

Le détail des tarifs du Crédit Agricole en Guyane