La Fédération Nord Europe, basée à Lille, pourrait rejoindre Crédit Mutuel Alliance Fédérale, la principale confédération du groupe bancaire mutualiste, d’ici 2022.

Il fédère déjà 13 des 19 entités régionales du Crédit Mutuel. Selon Les Echos, le Crédit Mutuel Alliance Fédérale (CMAF), principale entité du groupe bancaire mutualiste, pourrait enregistrer prochainement le renfort d’une 14e enseigne. Et pas des moindres : forte de 1,8 million de clients et de 162 millions d’euros de résultat net en 2019, le Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) est la plus puissante des trois fédérations encore indépendantes (1) des deux grandes confédérations, CMAF et Arkéa, en conflit ouvert depuis plusieurs années.

Lire notre dossier sur la guerre des Crédits Mutuels

À horizon 2022

Cette adhésion du CMNE à Crédit Mutuel Alliance Fédérale permettrait d’aller au bout de la logique d’un rapprochement déjà entamé depuis plusieurs années : réaliser des économies grâce à des synergies, et sécuriser le CMNE sur le plan prudentiel. Les deux entités partagent déjà le même système informatique. Il y a deux ans, elles ont également fusionné leurs activités d’assurance dommages et d’assurance vie.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

Cette ultime étape n’en est toutefois qu’à ses prémices. Aux Echos, ni le CMAF, ni le CMNE n’ont confirmé officiellement le projet adhésion. Des sources proches évoquent des « réflexions » et des « pourparlers », qui pourraient aboutir à horizon 2022.

(1) Les deux autres sont Maine Anjou - Basse Normandie et Océan