Comptes courants, livrets, comptes à terme.... vos placements bancaires sont couverts en cas de faillite de votre banque. À condition que cette dernière figure parmi les établissements éligibles aux mécanismes de garantie. Voici comment le vérifier.

Il y a une chance sur deux que vous ne soyez pas au courant, si l’on en croit un sondage : l’argent présent sur votre compte courant, vos livrets bancaires, vos comptes à terme, ainsi que les titres que vous détenez sur un PEA, par exemple, sont couverts par un mécanisme de garantie, à hauteur de 100 000 euros (70 000 euros pour les titres) par personne et par banque, en cas de faillite de l'établissement. À condition bien sûr que ce dernier soit adhérent du dispositif.

Tout savoir sur la garantie des dépôts bancaires

Rassurez-vous : si, comme l’immense majorité des Français, vous êtes client d’un établissement de crédit français, ou de la filiale française d’un établissement étranger, c’est forcément le cas. Si malgré tout, vous souhaitez le vérifier par vous-même, il existe désormais une solution simple.

Le fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR), l’organisme d’intérêt général chargé de mettre en œuvre le mécanisme, vient en effet de mettre en ligne, sur son site web fraîchement rénové, un moteur de recherche permettant de vérifier la couverture de votre banque.

Lire aussi : Ces 4 garanties qui protègent votre épargne

Il suffit de taper son nom, ou son code banque - les 5 chiffres de la rubrique « Etablissement », « Banque » ou « Code Banque » mentionnés sur votre relevé d'identité bancaire (RIB) - pour vous assurer que vous êtes bien couvert, et pour quel montant. Le moteur recense également les sociétés de financement ou les prestataires de services d’investissement, en l’interrogeant à l’aide du code établissement.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

La nouvelle version du site du FGDR, « conçu pour mieux répondre aux besoins des clients du secteur bancaire et financier et pour apporter des réponses directes et pédagogiques à leurs interrogations », détaille un communiqué, intègre deux autres nouvelles rubriques : « Connaître mes garanties », qui détaille les produits et les montants couverts par les différentes garanties, et « Connaître la procédure d’indemnisation » en cas de faillite d’un établissement bancaire ou financier.

A consulter également : le classement des banques les moins chères