Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Crédit Agricole, Orange Bank : êtes-vous concerné par l'affaire Wirecard ?

Paiement mobile avec Orange Bank
© Orange

Le Crédit Agricole et Orange Bank font partie des partenaires français de Wirecard, la banque allemande menacée de faillite après la révélation d’irrégularités. Clients des deux enseignes, risquez-vous d’en pâtir ?

Une success story qui tourne à la catastrophe industrielle. Fleuron de la fintech européenne, la banque allemande Wirecard est menacée. En cause, la disparition dans son bilan financier de 1,9 milliard d’euros, qui l’a poussée à déposer le bilan hier jeudi, et fait planer la menace d’une faillite pure et simple.

A la pointe dans le domaine des services de paiement, Wirecard a multiplié les partenariats, en Europe et dans le monde. Et certains de ses partenaires distribuent leurs produits en France. Sur la liste, des marques de niche (Curve, Crypto.Com), mais d’autres beaucoup moins : on y retrouve en effet le Crédit Agricole, numéro un de la banque de détail, et Orange Bank, la néobanque du puissant opérateur télécom. Les déboires de Wirecard vont-ils avoir un impact sur leurs clients ? C’est possible, mais à la marge.

Un arrêt ponctuel du paiement mobile chez Orange Bank ?

Le partenariat entre Orange et Wirecard remonte au lancement, en 2015, du service Orange Cash. Un pionnier du paiement mobile en France, qui a mis la clé sous la porte fin 2019. Les deux entreprises ont toutefois continué de collaborer : c’est Wirecard, en effet, qui fournit à Orange Bank la technologie qui permet à ses clients de payer avec Apple Pay et Google Pay. Selon le site web spécialisé Ma Néobanque, sur Twitter, « les seuls risques (…) seraient les arrêts des services de paiement mobile Google Pay et Apple Pay », le temps pour Orange Bank de trouver un nouveau partenaire. Interrogé par Les Echos, Orange Bank n’a pas souhaité apporter de commentaires.

Quand au Crédit Agricole, son partenariat avec Wirecard ne concernait pas directement sa clientèle grand public, mais le développement de solutions de paiement pour le e-commerce. Une collaboration interrompue dès octobre 2019, toujours selon Les Echos.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Juin 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !