Le président Emmanuel Macron a promis lundi une garantie des prêts bancaires accordés aux entreprises à hauteur de 300 milliards d'euros, pour éviter des faillites dues à la crise économique provoquée par le coronavirus.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le chef de l'Etat a annoncé « un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien ou report d'échéances bancaires et de garanties de l'Etat à hauteur de 300 milliards d'euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques ». « Pour les plus petites d'entre elles, et tant que la situation durera, celles qui font face à des difficultés n'auront rien à débourser, ni pour les impôts, ni pour les cotisations sociales », a ajouté le président.

« Les factures d'eau, de gaz et d'électricité devront être suspendus »

« Les factures d'eau, de gaz, d'électricité ainsi que les loyers devront être suspendus » pour ces entreprises, a-t-il précisé. « Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite », face à l'épidémie mondiale liée au coronavirus qui bouleverse le pays, a promis le chef de l'Etat, alors que de nombreuses usines vont être à l'arrêt et les chaînes de production désorganisées, avec des conséquences en cascade sur l'ensemble de l'économie. Emmanuel Macron a aussi rappelé que « le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi ».