Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Covid-19 : baisse surprise et drastique des taux de la Banque d'Angleterre

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
City de Londres
CC - Wikimedia commons / Simdaperce

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé mercredi une baisse surprise de ses taux à 0,25% afin d'aider l'économie britannique face au « choc » de l'épidémie de coronavirus, une décision qui intervient quelques heures avant la présentation du budget par le gouvernement.

L'institution indique, dans un communiqué, avoir décidé, à l'issue d'une réunion d'urgence, une baisse drastique de ses taux qui passent de 0,75% à 0,25%. Cette baisse est la plus importante depuis début 2009, soit en pleine crise financière internationale. Les taux n'ont plus été aussi faibles depuis les mois qui ont suivi le vote pour le Brexit. La BoE va en outre encourager les banques à prêter aux entreprises et aux ménages, estimant que « l'activité va probablement s'affaiblir significativement au Royaume-Uni dans les prochains mois ».

Il s'agit probablement de la dernière décision prise sous l'égide du gouverneur Mark Carney qui quitte son poste en fin de semaine pour laisser la place à Andrew Bailey. La BoE emboîte le pas de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a déjà annoncé la semaine dernière une baisse des taux sans attendre sa réunion régulière, afin de soutenir l'activité et de rassurer des marchés affolés par l'avancée de l'épidémie de coronavirus.

Un choc « vif et important » mais qui « devrait être temporaire »

La Banque centrale européenne (BCE) doit quant à elle dévoiler son dispositif jeudi à l'issue de sa réunion. Dans son communiqué, la BoE s'attend à un « choc économique qui pourrait être vif et important mais devrait être temporaire », expliquant que les PME vont être particulièrement affectées, tant par les perturbations des chaînes d'approvisionnement que par une demande plus faible.

Ces mesures spectaculaires sont annoncées par la BoE quelques heures avant la présentation par le gouvernement britannique de son premier budget post-Brexit. Le ministre des Finances Rishi Sunak, en poste depuis un mois, doit prendre la parole ce mercredi devant le Parlement et devrait dévoiler des milliards de livres de dépenses supplémentaires pour soutenir l'économie.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox