Plan du site Rechercher
Hello Bank!

BNP Paribas : le bénéfice net en petite hausse en 2017

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Siège BNP Paribas La Réunion
CC Thierry Caro / Wikimedia

Le groupe bancaire français BNP Paribas a dévoilé mardi un bénéfice net en très légère hausse pour 2017, soutenu par tous ses métiers mais freiné par divers vents contraires liés à l'environnement de taux et de marché.

L'an dernier, le bénéfice net part du groupe a atteint près de 7,8 milliards d'euros, signant une progression de 0,7% sur un an, a fait savoir le groupe dans un communiqué financier. Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, s'est quant à lui effrité, de 0,6% sur un an, souffrant toutefois d'un effet de base défavorable avec l'année 2016 qui avait été marquée par une plus-value de près de 600 millions d'euros liée à la vente de titres dans Visa Europe. Toiletté des divers effets exceptionnels, le produit net bancaire s'est amélioré de 0,5% sur un an et le bénéfice net de 4,4%.

Le groupe, qui a dévoilé début 2017 un vaste plan stratégique à l'horizon 2020, revendique « un bon démarrage » de son plan et a confirmé l'ensemble de ses objectifs. Sur le dernier exercice, la banque a continué à souffrir des taux bas qui compliquent - entre autres - la tâche de faire fructifier l'argent des déposants ou incitent les emprunteurs à renégocier à la baisse les tarifs de leurs prêts. Des effets de change défavorables ont également pesé sur les recettes tandis que le lancement de son plan stratégique s'est traduit par une augmentation de ses charges de restructuration.

Dividende de 3,02 euros par action

Mais « l'activité commerciale du groupe s'est développée vigoureusement, soutenue par une croissance européenne progressivement plus forte », a commenté BNP Paribas, qui revendique une amélioration de ses performances d'exploitation dans toutes ses lignes de métiers.

Outre la bonne dynamique commerciale de ses diverses divisions, il a aussi tiré parti d'une évolution contenue de ses frais de gestion et de la baisse marquée de son coût du risque, qui prend en compte les provisions passées pour faire face à d'éventuels accidents sur le remboursement des crédits qu'elle a accordés.

BNP Paribas va proposer à ses actionnaires un dividende de 3,02 euros par action au titre de l'exercice 2017, soit une hausse de presque 12% par rapport à 2016.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox