Crédit Agricole SA (CASA), filiale cotée du groupe bancaire, a annoncé vendredi une dépréciation de 491 millions d'euros de la valeur de LCL, sa banque de détail, en raison de « renégociations massives des prêts immobiliers ».

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

Cette dépréciation sera enregistrée lors de la prochaine publication des résultats annuels du groupe en février, elle n'affecte toutefois pas « la solvabilité de Crédit Agricole S.A. ou du Groupe Crédit Agricole », ni leur liquidité, indique l'établissement dans un communiqué. La politique de distribution de résultats de CASA ne sera pas non plus altérée, est-il précisé, le versement d'un dividende de 0,60 euro par action devant être proposé au titre des résultats de 2016.

En 2017, « le conseil d'administration confirme également son intention de proposer un dividende correspondant à 50% du résultat attribuable par action et de ne pas baisser le niveau du dividende par rapport à 2016 », renchérit le groupe. Par ailleurs, Crédit Agricole SA réaffirme les principaux objectifs de son plan stratégique à horizon 2019 à savoir un bénéfice net du groupe supérieur à 4,2 milliards d'euros et une rentabilité des fonds propres supérieure à 10%.