La banque Natixis a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net de 298 millions d'euros, en légère hausse de 2%, soutenu par une bonne dynamique commerciale de la banque de grande clientèle.

L'entité cotée du groupe BPCE a également annoncé mardi le lancement d'un plan d'investissements d'un montant de 220 millions d'euros, visant à réorganiser et moderniser ses activités pour pouvoir économiser 250 millions d'euros par an à partir de fin 2019.

Le produit net bancaire (PNB), équivalent au chiffre d'affaires, a lui reculé de 2% à 1,9 milliard d'euros. Retraité des éléments comptables, le bénéfice a grimpé de 17% à 354 millions d'euros tandis que les revenus ont atteint 2,1 milliards d'euros, gagnant 8% par rapport à l'an dernier.

Regain commercial sur les activités de marché

La banque de grande clientèle soutient ce résultat grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 14% en données publiées, à 757 millions d'euros. Comme ses homologues, Natixis a connu un regain commercial de ses activités de marché (+54%, à 410 millions d'euros). Entre juillet et septembre, le pôle de services financiers spécialisés a enregistré des revenus en hausse de 3%, à 325 millions d'euros, porté essentiellement par l'affacturage et les cautions et garanties financières.

En revanche, le pôle dit de « participations financières » avec un chiffre d'affaires en chute de 36%, à 137 millions d'euros, a pâti des mauvais résultats de l'assureur-crédit Coface dont Natixis est actionnaire à hauteur de 41%. En termes de solvabilité, le groupe affiche à fin septembre un ratio de fonds propres « durs » (soit les apports des actionnaires et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis) de 11,6%, au-dessus des exigences réglementaires.

« Programme de transformation et d'excellence opérationnelle »

Par ailleurs, le groupe a annoncé le prochain lancement de son « programme de transformation et d'excellence opérationnelle », sur lequel il avait dit travailler en juillet dernier. Ce programme donnera lieu à « des investissements significatifs notamment dans le domaine technologique », a précisé Laurent Mignon, directeur général de Natixis, cité dans un communiqué.

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

« Au cours du trimestre, plusieurs projets ont été lancés, parmi lesquels la constitution d'une ligne métier Paiements unifiée au sein de Natixis afin de constituer un acteur puissant au service des ambitions du groupe » BPCE, a-t-il par ailleurs indiqué.