Les effectifs dans les banques françaises ont baissé de 0,9% en 2014, malgré le recrutement d'environ 35.000 personnes, selon un communiqué de leur fédération publié lundi.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Fin 2014, 370.300 personnes travaillaient dans les banques étant adhérentes à la Fédération bancaire française (FBF), ce qui représentait 2,3% de l'emploi salarié privée en France.

Pour expliquer le repli des effectifs, plusieurs explications sont mises en avant par les banques, notamment une moindre fréquentation des agences avec des clients qui utilisent de plus en plus les services en ligne de leur établissement, les effets des évolutions réglementaires et une pression fiscale qu'elles jugent « très élevée ».

Elles font néanmoins valoir que le secteur bancaire reste « un des premiers employeurs et recruteurs privés en France ». Parmi les recrutements qui sont intervenus en 2014 dans les banques, les deux tiers l'ont été sous forme de CDI et 45% des recrues étaient détentrices d'un diplôme de niveau Bac4 ou Bac5.