BNP Paribas

Coup de pub pour Compte-Nickel : Anne Hidalgo, une cliente de marque

  • Par
Anne Hidalgo en février 2013
Anne Hidalgo - Domaine public/J-R Jacques

Jeudi 16 octobre, la maire de Paris a ouvert un Compte-Nickel dans un bureau de tabac du 12e arrondissement. En début de mois, son homologue du Havre en avait fait de même…

Mais pourquoi les maires ouvrent-ils des comptes-Nickel ? Le 3 octobre, c’était Edouard Philippe, maire du Havre et député de la Seine-Maritime, qui ouvrait son compte au tabac Les Arcades de la ville portuaire. Hier, c'est dans le 12e arrondissement de la capitale qu’Anne Hidalgo ouvrait à son tour son Compte-Nickel, au bar Le Bercy.

La Ville de Paris, tout comme Compte-Nickel, est signataire de la charte « Bleu Blanc Zèbre », qui rassemble des « citoyens actifs », « heureux d’agir pour le pays, de contredire la fatalité » selon leur site internet. Ce collectif appelle les maires à s’engager à leurs côtés, en entrant en partenariat avec leurs « programmes ». Parmi eux, entre autres, Lire et faire lire (programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle), Solidarités nouvelles face au chômage et… Compte-Nickel.

Plus de 46.000 clients

De la communication donc, mais pour la bonne cause. En effet, Compte-Nickel se définit comme le « 1er compte sans banque, sans condition de revenus, sans frais d’incident ». Présenté comme « le premier compte low-cost pour tous » par la Financière des paiements électronique, Compte-Nickel annonce, ce 17 octobre sur son site, plus de 46.000 clients, avec plus de 500 ouvertures par jour chez les 492 buralistes partenaires. Si ce rythme se poursuit, les 50.000 clients devraient être dépassés d’ici la fin du mois, 8 mois après le lancement en février 2014.

Lire également : Moyens de paiement : un Compte-Nickel, mais pour qui ?

Partager cet article :
Émilie LONGIN

© cbanque.com / EL / octobre 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox