Le réseau d’acceptation de cartes bancaires Visa vient de publier une étude sur l’appétence des Français pour le paiement sans contact. Au final, elle ressemble surtout à un réquisitoire contre le paiement en espèces.

Las de compter leurs sous et d’attendre aux caisses, les Français seraient prêts à modifier leurs usages en matière de petits paiements et, pourquoi pas, à adopter la carte bancaire sans contact : c’est en substance le message que fait passer Visa en commentant les résultats de son étude (1). « Multipliant chaque jour les achats de petit montant, les Français recherchent avant tout des moyens de paiement rapides, simples et sécurisés », développe le communiqué diffusé par le groupe. « Le paiement sans contact, connus de 85% d’entre eux, et utilisé par près de la moitié de ceux qui en sont équipés, pourrait-il être une solution d’avenir ? »

Agacés par les temps d’attente aux caisses ?

A la demande de Visa, le sondeur Ipsos Steria est ainsi allé interroger les Français - mais uniquement ceux vivant dans les grandes villes de plus de 300.000 habitants - sur leurs petites dépenses du quotidien : courses d’appoint, café, déjeuners à l’extérieur, journaux, etc. Des paiements qui, en général, n’excèdent pas 20 euros et que les Français règlent aujourd’hui très majoritairement en espèces, parfois par carte bancaire et très rarement par chèque ou en utilisant la fonction sans contact de leur carte.

Et pourtant : selon Visa, un Français sur 4 seulement trouve pratique de payer en espèces. Les autres rechignent à devoir en transporter sur eux (25%), se sentent vulnérables (24%), n’aiment pas la petite monnaie (24%), craignent les faux billets (21%) ou compter leurs pièces (12%). Il sont également majoritairement agacés (à 55%) par les temps d’attente aux caisses des magasins et pensent, à 71%, que les points de vente « devraient faire davantage en sorte que les paiements se fassent plus vite et plus facilement ».

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Un Français sur 5 ne voit aucun intérêt au sans contact

Grâce au paiement sans contact ? Rien n’est moins sûr. Certes, 85% des Français déclarent déjà connaître son existence, et 45% de ceux qui possèdent une carte compatible l’ont déjà utilisé. Mais si le sans contact a l’avantage de permettre à Visa de facturer des commissions sur des paiements qui aujourd’hui échappent à son emprise, les Français semblent moins convaincus.

Le seul réel avantage qu’ils lui trouvent est le gain de temps (cité par 46% des sondés). Les autres réponses (la simplicité, l’absence de code, la sécurité, l’hygiène notamment) ne recueillent que peu de suffrages. Et ils sont même 21% à ne voir aucun intérêt dans le paiement sans contact.

(1) « Les Français et le paiement sans contact », sondage réalisé sur internet, du 8 au 19 août, auprès d’un échantillon de 2.015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, résidant en France métropolitaine dans les agglomérations de plus de 300.000 habitants.