En 2014, les volumes de vente dans l'ancien devraient être en très légère hausse selon la dernière analyse des études économiques du groupe Crédit Agricole. Côté prix, c'est une baisse de 2,5% qui est attendue.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Après un recul des prix de 1,4% enregistré fin 2013, le repli dans l’ancien pourrait atteindre 6% entre fin 2011 et fin 2014, selon les prévisions de Crédit Agricole SA. Une baisse qui devrait se poursuivre en 2015 : -2% selon les estimations du groupe bancaire.

Une baisse des prix modeste dans le neuf

Dans le neuf, la situation est différente. En 2014, « les volumes de transactions seraient en léger repli […] par rapport à 2013 » note l’étude, avant un « léger rebond » attendu en 2015.

Mais les prix des logements neufs réagissent peu à cette baisse des ventes : en 2013, ils ont reculé de 0,1% pour les appartements (stables au premier trimestre 2014) et de 1,2% pour les maisons (+2,4% au premier trimestre 2014). Un recul des prix qui reste modeste « en raison notamment de la nécessité d’amortir les hausses de coûts de production, avec en particulier le prix du foncier et le poids des normes » explique Crédit Agricole SA.