Plan du site Rechercher
Monabanq

Propriétaires modestes : le « microcrédit habitat » disponible partout en France

façade d'immeuble
DR

Le microcrédit habitat est un prêt destiné aux propriétaires modestes qui souhaitent financer des travaux dans leur logement. Annoncé, au niveau national, par la Fédération des Caisses d’Epargne à l’automne dernier, les annonces de collectivités et d'associations locales se succèdent quant à sa mise en place effective.

Depuis le 1er juin 2014, les Parisiens et Franciliens peuvent emprunter jusqu’à 10.000 euros sur 72 mois, au taux d’intérêt de 4%, pour financer des travaux d’aménagement ou pour rénover leur logement. Il leur faut pour cela être propriétaire occupant de leur logement et répondre aux critères de l’Anah (1). Le Crédit municipal de Paris précise dans un communiqué que le microcrédit sera proposé aux particuliers par les organismes chargés des travaux, comme le réseau associatif des PACT ou la société de conseil en habitat Urbanis, qui accompagneront les emprunteurs et « seront relayés par le Crédit municipal de Paris jusqu’au remboursement ».

En temps normal, un microcrédit personnel ne peut dépasser 3.000 euros. Le Fonds de cohésion sociale, l’organisme lié à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) qui garantit 50% des microcrédits personnels, fait donc une exception pour ces prêts destinés à lutter contre l’insalubrité ou la précarité énergétique.

« Expérimentation nationale »

Le Crédit municipal de Paris a lancé ce nouveau microcrédit en association avec La Banque Postale et la Caisse d’Epargne, « dans le cadre d’une expérimentation nationale » mise en place par la CDC. La Fédération nationale des Caisses d’Epargne (FNCE) avait communiqué à ce propos, avec la Fondation Abbé Pierre, dès la fin novembre 2013. L’association Parcours confiance, l’un des interlocuteurs phares des particuliers pour le microcrédit personnel, est en effet liée à la FNCE.

Selon le service presse de la FNCE, « le microcrédit habitat est distribué, partout en France, à hauteur de 10.000 euros sur 72 mois, à l’exception de la région PACA où son montant est limité à 5.000 euros ». Ainsi, ces derniers mois, les annonces de collectivités locales ou d’associations se succèdent. Par exemple, depuis avril, selon la Caisse des dépôts, le dispositif est disponible dans le Morbihan, via le PACT 56, Parcours confiance et le Crédit Agricole, « ce qui permet de rendre ce financement disponible pour l’ensemble de la région Bretagne ».

(1) En Ile-de-France, les plafonds de ressources pour bénéficier des aides de l’agence nationale de l’habitat (Anah) sont de 24.002 euros pour un célibataire ou, par exemple, de 42.309 euros pour un ménage de trois personnes.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox