Le réseau de cartes bancaires MasterCard a publié la semaine passée un sondage réalisé dans 12 pays européens sur « l’argent sale ». Nul question de blanchiment dans cette étude mais des microbes accrochés aux pièces et billets qui passent de main en main. Résultat : en France, les sondés sont bien conscients du problème mais n’ont pas trouvé de moyen d’y remédier.

Les récurrents articles et autres études scientifiques soulignant la prolifération des microbes sur les billets de banque et sur les pièces de monnaie ont fait mouche. Trois quarts des Européens pensent qu’il faudrait « faire attention » lorsque l’on touche de l’argent à en croire une étude MasterCard-Toluna (1). Cette inquiétude concernant la propreté de l’argent liquide toucherait même 81% des Français.

Ainsi, en France, 74% des sondés considèrent que l’argent est « sale ». Ils n’ont pas pour autant pris l’habitude de nettoyer leurs mains après en avoir touché : seuls 19% des Français interrogés déclarent « toujours se laver les mains » après avoir manipuler des pièces ou des billets, contre 35% des Roumains. Les Britanniques sont moins nombreux à s’y astreindre (11%), tout comme les Allemands (14%), qui se distinguent par ailleurs par le faible niveau de sondés estimant que l’argent est « sale » (45%). A noter : l’étude ne précise pas par quel moyen (gel antibactérien, au savon et à l’eau, etc.) les sondés se lavent les mains hors du domicile.

Les Français ouverts à un « petit changement »

MasterCard souligne ainsi l’écart qu’il existe entre le sentiment de manque d’hygiène et l’habitude de se laver les mains après avoir touché de l’argent liquide. En France, 43% des sondés se déclarent ouverts à un « petit changement » dans leurs habitudes pour y remédier. L’opérateur de cartes bancaires liste ainsi opportunément les moyens de paiement par lesquels les Européens interrogés préféreraient remplacer pièces et billets, pour plus d’hygiène : carte bancaire (63%), paiement en ligne (35%), paiement sans contact (34%), etc.

Comparatif livrets d'épargne : 8 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

En mars 2013, MasterCard avait déjà publié un sondage assez similaire, réalisé en 2012. 50% des Français jugeaient alors que l’argent liquide est le produit le plus sale qu’ils aient à toucher au quotidien. Contre 57% des Européens ou 66% des Italiens.

(1) Étude réalisée en ligne par Toluna pour MasterCard du 25 mars au 8 avril 2014. Un échantillon d’environ 500 ou 1.000 personnes a été interrogé dans 12 pays d’Europe. En France, 1.055 personnes ont répondu à cette enquête. Le communiqué de presse ne précise en revanche pas si l’étude a été réalisée en respectant la méthode des quotas pour obtenir un échantillon représentatif de la population concernée.