A l’occasion des 25 ans de l’Adie, BPCE affirme être le premier opérateur de prêts solidaires en France. En 2013, le groupe bancaire a accordé 22.000 prêts solidaires pour un montant total de 609 millions d’euros.

L’Adie, l’Association pour le droit à l’initiative économique, a soufflé la semaine dernière ses 25 bougies. A cette occasion, le groupe bancaire BPCE a fait ses comptes et constate, dans un communiqué diffusé ce lundi 14 avril, qu’il est le « premier opérateur de prêts solidaires en France » avec 22.000 prêts accordés en 2013 pour un montant total de 609 millions d’euros.

La très grande majorité des prêts solidaires accordés ont été des microcrédits. L’année dernière, BPCE a accordé 13.378 microcrédits pour un montant 91 millions d’euros, dont 6.256 microcrédits personnels, soit une « part de marché de 50% », précise le communiqué du groupe, assurée par les Caisses d’Epargne et le Crédit Coopératif.

La Banque Populaire à l'origine d'un quart du refinancement de l'Adie

Selon un autre communiqué du groupe, le réseau Banques Populaires est le premier partenaire bancaire de l’Adie. Leur partenariat a vu le jour en 1997. En 17 ans, le réseau des Banques Populaires, « dont le Crédit Coopératif fait partie » précise le communiqué, a accordé près de 114 millions d’euros de crédits de refinancement à l’association. L’année dernière, cette ligne de crédit s’est élevée à plus de 12,5 millions d’euros, soit « 25% du total de refinancement de l’Adie » souligne la BPCE.

Jusqu'à 140 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

« Ce partenariat avec l’Adie s’inscrit totalement dans les valeurs coopératives de solidarité, de partage et d’accompagnement de l’entreprenariat des Banques Populaires, première banque du microcrédit professionnel et première banque des entreprises » conclut le communiqué.