Jusqu’à présent, la banque en ligne de BNP Paribas n’avait pas proposé d’offre à taux promotionnel sur son livret d’épargne. Ce produit, adossé au compte courant, se distinguait avant tout par sa stabilité : un taux de base fixé à 2% depuis juin dernier. Changement de stratégie 9 mois après le lancement de cette banque digitale : pendant 2 mois et sous certaines conditions, les versements effectués sur le Livret Hello permettent de profiter d’une rémunération brute de 3% et ce jusqu’à la fin 2014. Une offre accessible aux nouveaux clients comme aux anciens !

En juin dernier, BNP Paribas a lancé la marque Hello bank en axant sa communication autour du compte courant, des frais réduits et de l’interactivité sur mobile. Si, avec une rémunération de 2% brut depuis le départ, le Livret Hello affiche une rémunération dans la fourchette haute du marché, ce dernier a plutôt été présenté comme un produit secondaire. Pour preuve : l’ouverture d’un Livret Hello reste conditionnée à la détention conjointe d’un compte courant.

La stratégie initiale du groupe BNP Paribas n’apparaît cependant pas aussi payante qu’escomptée. Fin décembre 2013, Hello bank comptait 13.000 clients, contre 25.000 espérés. Dans son plan de développement pour 2014-2016, publié ce lundi, BNP Paribas réaffirme pourtant des ambitions élevées pour sa nouvelle marque en évoquant l’objectif de 1,4 million de clients en Allemagne, en Belgique, en France et en Italie d’ici 2017, sans donner le détail par pays. Dans ce plan 2014-2016, BNP Paribas fait d’Hello bank un vecteur de développement « substantiel » des dépôts et d’acquisition de nouveaux clients.

Neuf mois à 3% brut

Première illustration concrète de ces nouvelles ambitions : le groupe BNP Paribas semble désormais miser sur le Livret Hello pour attirer de nouveaux clients. Hello bank a publié ce lundi les détails de sa toute première offre promotionnelle à taux boosté. Tout versement, net de retraits (1), réalisé du 1er avril au 2 juin 2014 (2) permet de profiter d’un taux d’intérêt brut de 3% jusqu’à la fin de l’année 2014, dans la limite de 150.000 euros. Ce taux boosté reste par ailleurs conditionné à la détention du livret au 31 décembre 2014.

Les informations disponibles sur le site d’Hello bank ne précisaient en revanche pas si les particuliers d’ores et déjà détenteurs d’un Livret Hello pouvaient aussi bénéficier de ce taux boosté. Interrogée via le « chat » d’Hello bank, une conseillère de la banque en ligne nous a confirmé qu’ils peuvent en profiter à condition d’effectuer des versements lors de la période concernée.

Les particuliers n’étant pas déjà clients d’Hello bank peuvent pour leur part cumuler une seconde offre promotionnelle. Jusqu’au 31 mai 2014, l’ouverture d’un compte courant (3) s’accompagne de 50 euros de prime. Or l’ouverture d’un compte courant est la condition sine qua none à la souscription du livret. Il reste cependant possible de ne pas demander la carte bancaire gratuite et de n'utiliser ce compte courant que de façon minimale. Cela peut aussi, au contraire, être l'occasion de tester un compte bancaire « tout en ligne ».

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Le plus rentable dans certains cas

Mais ce taux boosté à 3%, couplé pour les nouveaux clients à la prime de 50 euros, concurrence-t-il réellement les autres « super-livrets » du marché ? L’offre la plus proche est probablement celle du compte épargne Cetelem, autre filiale du groupe BNP Paribas, avec une rémunération brute de 3,1% pendant 12 mois, de prime abord plus intéressante que celle du Livret Hello. Cependant, le taux boosté de Cetelem est plafonné à 53.000 euros de versement initial, contre 150.000 pour le Livret Hello. Surtout, le compte épargne Cetelem ne permet actuellement de bénéficier d’aucune prime à la souscription. D’après nos calculs, sur 9 mois, d'avril à décembre, et en cas de première ouverture, le Livret Hello est plus compétitif.

Mais un autre « super-livret » concurrence le compte d’Hello bank sur cette durée : Distingo, de PSA Banque rémunéré à 5% sur 3 mois, dans la limite de 100.000 euros. Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour ce nouveau calcul comparatif : la prime, 50 euros chez Hello bank, zéro chez Distingo, la durée d’application du taux boosté, de 9 mois contre 3, les plafonds, et la rémunération du taux de base, une fois ces plafonds dépassés, de 2% chez Hello bank contre 2,2% pour Distingo.

Résultat, les deux livrets font la course en tête sur une durée de 9 mois. La différence, minime, se fait au niveau de l'importance des versements. Très précisément, le Livret Hello est le plus rentable pour des versements inférieurs à 50.500 euros, ou compris entre 108.250 et 317.000 euros. Sinon, Distingo l'emporte.

(1) Sous réserve de confirmation par Hello bank, la mention nette de retraits s'entend sur la période 1er avril-2 juin. Pour les mois de juin à décembre, ne sont dans tous les cas concernés que les versements effectués avant le 2 juin.

(2) Une incertitude demeure quant à la prise en compte de la première quinzaine du mois d’avril pour le calcul des intérêts au taux boosté. Nous avons contacté Hello bank via le « chat » pour savoir s’il était possible d’effectuer un versement dès à présent pour que les sommes versées soient prises en compte dès le 1er avril pour le calcul des intérêts à 3%. Nous ne sommes pas parvenus à obtenir des informations claires et définitives sur ce point.

(3) L’ouverture d’un compte courant est soumise à conditions : soit déposer 5.000 euros sur le Livret Hello ; soit disposer d’un minimum de revenus de 1.400 euros pour un compte simple, de 2.200 euros pour un compte joint.