Dans un communiqué, Arkéa annonce le lancement d’une application bancaire adaptée à Google Glass, les lunettes connectées développées par le géant de l’internet. Un bon coup de pub pour la banque brestoise.

Du minitel… à Google Glass. Dans son communiqué diffusé ce mardi, Arkéa, une des deux principales confédérations du Crédit Mutuel (1), rappelle sa « fibre novatrice » au moment d’annoncer sa dernière nouveauté en date : une application bancaire, développée en collaboration avec l’éditeur de logiciel AMA Studios et destinée aux lunettes high tech développées par le moteur de recherche californien.

Depuis 2012, Google teste en effet un nouveau type d’appareil mobile, prenant la forme d’une paire de lunettes qui embarque notamment une caméra, un micro et des mini-écrans, le tout connecté en permanence à internet. Le projet est entré dans une phase active depuis début 2013, date de la commercialisation (au prix de 1.499 $, tout de même) d’une première série de Google Glass, destinée à quelques « geeks » particulièrement motivés. L’objet pourrait toutefois être disponible pour le grand public dès cette année, même si la date de lancement n’a pas encore été communiquée par Google. En attendant, les Google Glass sont encore très rares en France : quelques dizaines, tout au plus. Leurs possesseurs sont invités à se rapprocher d’Arkéa (2) s’ils veulent tester l’application.

Des fonctionnalités classiques

Pourquoi mobiliser des ressources pour développer une application destinée à aussi peu d’usagers ? « Issues de nos “laboratoires d’idées” internes, ces initiatives témoignent de notre volonté de développer des services novateurs pour tous nos clients », justifie Ronan Le Moal, le directeur général d’Arkéa. Pour autant, les fonctionnalités de l’application, détaillées dans le communiqué, apparaissent comme assez classiques : consultation de comptes, géolocalisation des distributeurs ou des agences les plus proches ou encore prise de contact avec des conseillers.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

S’agit-il alors plutôt d’un simple coup de pub ? Très attendues, les Google Glass (et leurs concurrents à venir) sont, pour certains, la nouvelle frontière de l’électronique grand public. Il est donc de bon aloi d’afficher d’emblée son intérêt pour cette nouvelle technologie. Arkéa n’est d’ailleurs pas la seule à s’y intéresser : outre Google, qui a adapté ses principaux services (Now, Maps, Gmail, Google+, etc.) au nouvel outil, des géants d’internet, comme Facebook, Twitter ou encore Evernote, proposent déjà des versions de leurs applications adaptées à Glass.

(1) Basée à Brest, Arkéa regroupe les Crédits Mutuels de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central, soit 3,2 millions de clients et 9.000 salariés.

(2) En écrivant à innovation@arkea.com