La Banque Postale teste un système de paiement vocal pour régler les achats effectués sur internet « de manière rapide et sécurisée », explique-t-elle dans un communiqué. Une solution d'authentification qu'elle pourrait étendre à d'autres applications.

Lancé mi-septembre et conçu en partenariat avec la société PWC Consultant, ce système baptisé « Talk To Pay » sera testé pendant un an auprès de 500 clients et collaborateurs de la banque. Pour l'utiliser, le client doit enregistrer sa voix sur un site internet dédié qui va créer « un modèle biométrique » unique, explique la banque. Le client renseigne ensuite ses coordonnées bancaires et l'application « Talk To Pay » s'installe automatiquement sur son navigateur internet.

Au moment de payer, l'application déclenche un appel sur le téléphone portable de l'utilisateur pour lui permettre de s'identifier par la voix, puis elle remplit à sa place le formulaire de paiement par carte. Pour sécuriser la transaction et éviter les risques de phishing, le code à 3 chiffres qui se situe au dos de la carte de l'utilisateur (appelé aussi cryptogramme visuel) est remplacé par un code aléatoire à usage unique, précise la banque.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

L'authentification vocale, testée dans un premier temps pour sécuriser les paiements, pourrait être utilisée à terme pour d'autres usages comme l'identification des clients sur les serveurs vocaux ou la sécurisation de l'accès à la banque en ligne, indique la Banque Postale.