La Caisse d’Epargne, filiale du groupe BPCE, commercialise depuis peu un nouveau contrat de prévoyance, conçu par CNP Assurances. Destiné aux locataires qui souhaitent se prémunir contre les loyers impayés en cas de perte d’emploi, il constitue, selon l’enseigne, une première pour une banque française.

La France, un pays de propriétaires ? Pas vraiment. Comme le rappelle la Caisse d’Epargne dans son communiqué, « le pourcentage de locataires de la population française est (…) de 43% ». Cette petite moitié des Français consacre elle aussi une part importante de son budget aux dépenses de logement. Par contre, « alors que les propriétaires peuvent sécuriser leurs emprunts immobiliers (assurance emprunteurs), les locataires ne disposent d’aucun moyen similaire pour garantir leur loyer », note la Caisse d’Epargne.

Partant de ce constat, l’Ecureuil a conçu, avec CNP Assurances (dont BPCE est actionnaire minoritaire) un nouveau contrat d’assurance. Baptisé « Prévoyance du locataire », il couvre les locataires victimes d’une maladie, d’un accident (tous deux entraînant une incapacité temporaire totale de travail) ou d’un licenciement d’un CDI de plus de 6 mois. Pour souscrire, il faut avoir entre 18 ans et 59 ans, être locataire ou colocataire et bien sûr exercer une activité professionnelle.

16 euros par mois pour un loyer de 500 euros

L’indemnisation est possible à compter du sixième mois suivant l’ouverture du contrat, et au terme d’une franchise de trois mois. Elle peut ensuite durer au maximum 12 mois par sinistre. Elle s’interrompt entretemps si le client retrouve un emploi, mais peut être réactivée en cas de nouveau sinistre.

Jusqu'à 100 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

C’est l’assuré qui détermine le niveau de couverture, dans la limite du montant de son loyer ou de 2.000 euros. La prime à payer mensuellement est égale à 3,20% de cette somme. Ainsi, pour couvrir intégralement un loyer mensuel de 500 euros (la moyenne en France selon le communiqué de la Caisse d’Epargne), il faudra verser 16 euros par mois.