BNP Paribas vient de recevoir le titre de « Banque de l’année » pour 2012, décerné par l’International Financing Review. Après Barclays en 2011, la banque française a été récompensée pour son « modèle diversifié et équilibré ».

Le prix de « Bank of the year », décerné par le magazine international International Financing Review (IFR), est « une des plus prestigieuses [récompenses] au sein de l’industrie des services financiers » selon un communiqué de BNP Paribas.

« Il n’est pas chose facile pour une banque de conduire dans un même mouvement un plan d’adaptation, de renforcer son capital et de sécuriser de nouvelles sources de financement, tout en préservant le fonds de commerce des métiers. C’est ce qu’est parvenu à faire BNP Paribas en 2012 » a estimé Matthew Davies, rédacteur en chef d’IFR.

BNP Paribas est une banque qui se porte bien en ce moment : d’après les derniers résultats de l’établissement bancaire, elle a enregistré un bénéfice net de 1,32 milliard d’euros au troisième trimestre 2012. La banque « est actuellement l’un des premiers groupes bancaires mondiaux les mieux capitalisés, et a été en mesure de générer des profits de manière régulière depuis sa création » rappelle Jean-Laurent Bonnafé, le directeur général de la banque primée.

Jusqu'à 120 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Cette récompense reste, toutefois, à relativiser. L’été dernier, le magazine Global Finance maintenait de justesse BNP Paribas dans son classement annuel des 50 banques les plus sûres au monde : la banque française pointait à la 47ème position.