Affecté par des conditions de marché difficiles, la société de courtage et de banque en ligne Boursorama, filiale de Société Générale, a enregistré un recul de 18% de son bénéfice net au premier semestre, à 18,8 millions d'euros. Elle a tout de même vu son activité bancaire continuer à croître en France.

Le groupe, dans un contexte qu'il juge « peu favorable » en raison de la chute des valeurs boursières au deuxième trimestre, précise dans un communiqué que son activité de courtage est en baisse, avec un repli de 17% des ordres exécutés, à 2,8 millions, de janvier à juin. « Le deuxième trimestre 2012 a été marqué par des marchés en fort repli qui ont conduit les investisseurs particuliers à adopter un comportement attentiste », a souligné Inès Mercereau, PDG de Boursorama, citée dans le communiqué.

Le résultat brut d'exploitation s'affiche également en recul, de 13%, à 30,6 millions d'euros, en dépit d'une maîtrise des charges d'exploitation (-8%). Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) s'est érodé de 9% pour s'établir à 101,7 millions d'euros.

Plus de 400.000 clients bancaires en France

En France, principal marché du groupe, l'activité bancaire a représenté près de 60% du PNB au premier semestre, profitant de la chute des revenus tirés du courtage (-29%). Au cours de la période, Boursorama a en outre dépassé la barre des 400.000 clients pour sa banque en France. Une porte-parole du groupe a confirmé à l'AFP l'objectif de 700.000 clients en France à l'horizon 2015.

Sur le seul deuxième trimestre, 14.531 comptes courants ont été ouverts, soit un léger repli comparé aux trimestres précédents qui en enregistraient au moins 15.000. « Depuis mai 2010, on oscille autour des 15.000 ouvertures mais des éléments conjoncturels expliquent ce résultat, avec notamment les nombreux ponts du mois de mai », a souligné la porte-parole.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Sur les comptes courants, les dépôts ont par ailleurs grimpé de 19%, à 714 millions d'euros. Les dépôts sur les comptes d'épargne (Livret A, Livret de développement durable...) ont pour leur part bondi de 20%, à 1,9 milliard.

Du côté de l'assurance-vie, placement à la peine depuis plusieurs mois, Boursorama a enregistré une collecte nette (versements supérieurs aux retraits), à hauteur de 24 millions au premier trimestre et de 18 millions au deuxième, alors que le marché a globalement été en décollecte nette, selon les données de la Fédération française des sociétés d'assurance.

La vitrine du groupe, le portail internet Boursorama.com qui accueille entre 600.000 et 700.000 visiteurs uniques par jour en moyenne, a vu ses revenus refluer de 21%, à 2,7 millions d'euros. A l'international, le PNB est resté stable au premier semestre, à 22,3 millions d'euros, pour un bénéfice net de 100.000 euros.