Frédéric Oudéa, PDG de la Société Générale, succèdera à François Pérol, président du directoire de BPCE, à la tête de la Fédération bancaire française (FBF). Il prendra ses fonctions le 1er septembre pour une durée d'un an.

Selon le communiqué de la FBF, c'est Jean-Paul Chifflet, directeur général de Crédit Agricole SA, qui devient vice-président et Michel Lucas, président de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel, qui en devient le trésorier. Les autres membres du Comité exécutif sont Pierre Mariani, administrateur délégué de Dexia et Baudouin Prot, administrateur directeur général de BNP Paribas.

La FBF, créée en 2001, représente l'ensemble des banques françaises et étrangères qui exercent leurs activités en France et intervient sur toutes les questions réglementaires bancaires et financières aux niveaux français, européen et international. La présidence de la FBF répond à la règle de l'alternance entre établissements mutualistes et capitalistiques.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Avec quelque 380.000 salariés, le secteur bancaire français est un des premiers employeurs privés de l'Hexagone. Le secteur « a bien résisté à la crise » et contribue au financement « de l'économie française, les ménages comme les entreprises, dans des conditions qui se comparent très favorablement au reste de l'Europe » souligne la FBF dans son communiqué, quelques jours après l'annonce de la bonne performance des quatre principales banques françaises (Crédit Agricole, Société Générale, BNP Paribas, BPCE) aux tests de résistance européens.