BPCE, deuxième groupe bancaire de France, propose à ses clients de la Caisse d’Épargne de mieux préparer leur retraite grâce à « Solution Libre Retraite ».

« Il s’agit d’une véritable offre alternative aux assurances-vie et autres Perp », indique-t-on à la Caisse d’Epargne. « La vraie nouveauté réside dans le fait que c’est un produit simple, souple, accessible à tous et totalement dédié à la retraite. C’est assez rare sur le marché ».

Les 3 millions de clients âgés de 40 à 60 ans, que détient le groupe, constituent la cible privilégiée. La Caisse d’Épargne précise toutefois qu’il est ouvert à toute personne qui s’interroge sur sa retraite. Le contrat est commercialisé par un réseau de 4.250 agences des Caisses d’Épargne et de 17 caisses régionales depuis le mardi 24 mai. Le groupe, qui détient un portefeuille de 36 millions de clients, prévoit le lancement d’une campagne publicitaire au second semestre pour communiquer sur cette nouvelle offre.

Fonctionnement du produit

« Solution Libre Retraite » est une offre présentée sous forme d’un contrat unique et structuré autour d’un compte d’épargne et de plusieurs comptes à terme :

  • Le compte d’épargne permet la constitution d’une épargne régulière jusqu’à l’année de départ à la retraite.
  • Des comptes à terme sont ouverts successivement après chaque année d’épargne : les sommes versées sur le compte d’épargne et les intérêts acquis sont alors reversés tous les 12 mois sur un compte à terme pendant toute la durée de la phase d’épargne.
  • A compter de la date de départ à la retraite, le titulaire perçoit un capital annuel correspondant à l’échéance de chaque compte à terme.
Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Caractéristiques du produit

  • La durée du contrat : entre 6 et 16 ans. Elle comprend une phase d’épargne et une phase de revenu.
  • Il n’y a aucun frais de gestion ni de frais d’entrée.
  • Les taux de rémunération, pour une ouverture de mai à juin 2011 : 3,6% bruts pour une durée de 6 ans ; 4,5% bruts pour 16 ans.
  • Versement minimum : 100 euros par mois ; plafond d’épargne fixé à 100.000 euros.