La Société Générale s'engage à répondre, en moyenne, aux demandes de crédit des entreprises dans un délai de trois jours pour les crédits simples, a annoncé jeudi son PDG Frédéric Oudéa, une mesure qui doit s'appliquer dans le réseau de la banque courant 2010.

Cet engagement s'inscrit dans le cadre du plan de "transformation" de la banque à l'horizon 2015, qui doit permettre à l'établissement "d'adapter en permanence son offre avec l'obsession du client", a déclaré jeudi son PDG Frédéric Oudéa, lors de la conférence de presse de présentation des résultats.

La Société Générale avait déjà fait savoir fin janvier qu'elle promettait une réponse dans les 48 heures pour des demandes de facilité de caisse inférieures à 15.000 euros.

Le plan stratégique n'est, pour l'instant, pas assorti d'objectifs chiffrés et sera détaillé début juin, a précisé le PDG.

Il concerne l'ensemble des activités du groupe, en France et à l'étranger, et doit permettre à l'établissement "d'adapter en permanence son offre avec l'obsession du client", a-t-il indiqué.

"L'ambition, c'est de changer le paradigme et de ne pas dire, les clients sont loyaux avec la Société Générale, mais la Société Générale est loyale avec ses clients", a expliqué le patron de la banque.

Jusqu'à 100 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Dans le cadre de ce plan, la banque souhaite également allonger la durée de poste des conseillers clientèles en agence.

Selon Jean-François Sammarcelli, responsable de la banque de détail en France, l'objectif serait de passer d'une moyenne de 3 ans à 4 ans.