Banque en ligne ne rime pas toujours avec gratuit ! Certes, une grande majorité des services proposés par les banques en ligne ne coûtent aucuns frais, rendant celles-ci très attractives sur le marché. Mais certaines prestations sont facturées, et même assez cher en comparaison parfois avec des banques traditionnelles. Nous faisons le point.

Boursorama Banque, Fortuneo, Monabanq, Orange Bank .... Toutes ces banques en ligne proposent régulièrement des offres de bienvenue à destination de leurs nouveaux clients, et des tarifs compétitifs tout au long de l'année pour obtenir un compte bancaire. Mais MoneyVox a relevé que certains services proposés étaient assez chers, aussi bien pour des prestations classiques, que pour des éléments plus occasionnels.

Des frais élevés sur certains actes liés à la carte bancaire

La grande majorité des banques en ligne permettent de bénéficier d'une carte bancaire gratuite, comme la Welcome de Boursorama Banque, la Fosfo de Fortuneo, ou encore la Hello One de Hello bank. Mais certains actes, parfois nécessaires, concernant la carte bancaire, peuvent faire grimper la facture mensuelle. Il s'agit, par exemple, des frais de capture de carte. Une carte bancaire capturée dans un distributeur d'espèces coûte 30 euros chez Fortuneo, mais aussi chez BforBank.

Il peut aussi arriver, en cas de perte, vol ou détérioration, d'avoir besoin d'une nouvelle carte bancaire. Dans ce cas, si vous êtes client Fortuneo, on vous réclamera 40 euros. Dans les banques classiques, les frais de refacturation oscillent entre 10 et 20 euros dans la majorité des cas, comme par exemple au Crédit Mutuel de Bretagne, qui facture cette prestation 11,50 euros. Cela dit, il est à souligner que certaines banques en ligne s'alignent avec les tarifs pratiqués par les banques traditionnelles, et notamment Monabanq, qui facture 10 euros la refabrication de la carte bancaire.

Des opérations occasionnelles qui coûtent cher

Les banques en ligne sont connues pour proposer les services bancaires de base à bas coût voire gratuitement : tenue de compte, carte bancaire, paiements et retraits à l'étranger... Mais ceci n'est pas une ligne de conduite pour la totalité des prestations bancaires. En effet, certains services occasionnels peuvent coûter cher. Par exemple, alors que les virements instantanés se démocratisent dans la majorité des banques, certaines banques en ligne continuent à commercialiser des « virements valeur jour », à l'instar de Boursorama Banque et BforBank, à un prix bien supérieur au prix du virement instantané : comptez 14,35 euros pour Boursorama et même 15 euros chez BforBank. L'utilisation de ce service n'est donc pas judicieuse, du fait notamment de la gratuité des virements instantanés dans la plupart des banques en ligne, et notamment chez Boursorama (dans la limite de 2 000 euros virés).

Toujours dans la catégorie des transferts d'argent, les virements non SEPA, ou exécutés en devises sont aussi assez onéreux : il vous en coûtera 20 euros chez Boursorama ; 0,10% du montant transféré avec un minimum de 23 euros chez Fortuneo ; et jusqu'à 25 euros chez Orange Bank ou encore BforBank. Certaines banques classiques facturent cette prestation moins cher : à La Banque Postale par exemple, comptez 0,10% du montant pour un virement exécuté sur un internet (avec un minimum de seulement 9,90 euros).

Une autre prestation assez rare est à citer, puisqu'elle est présente dans certaines plaquettes tarifaires des banques en ligne. Il peut arriver dans certaines situations d'avoir besoin d'information sur un chèque émis, voire même une photocopie de ce chèque. Dans ce cas, cette prestation coûtera jusqu'à 27 euros (pour un chèque émis il y a plus d'un an) chez Hello bank. Orange Bank, quant à elle, facture ce service 15 euros, quelle que soit la date du chèque, tout comme Boursorama Banque.

Jusqu'à 150 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Une tarification conséquente pour certains incidents de paiement

Si le rejet de chèque est aussi onéreux dans une banque en ligne que dans une banque classique (comptez en moyenne 30 euros de frais pour un chèque inférieur à 50 euros et 50 euros pour un chèque supérieur), il existe des divergences entre les banques en ligne cette fois concernant les frais de déclaration auprès de la Banque de France d'une interdiction bancaire. Comptez par exemple 33,50 euros chez Hello bank, et 30 euros pour Orange Bank. Boursorama Banque, quant à elle, ne facture pas ce service. Les banques classiques font aussi de ce service une prestation onéreuse, affichée par exemple à 33,50 euros chez BNP Paribas.

Les actes de saisie conservatoire, saisie attribution ou valeurs mobilières donnent aussi lieu à des frais dans une banque en ligne. BforBank semble la plus onéreuse parmi les banques en ligne principales, avec 130 euros de frais. Monabanq et Orange Bank font payer ces actes 100 euros, et Boursorama 85 euros. Ici, Fortuneo est la moins chère, avec 69 euros de frais. Ne croyez pas qu'une saisie est gratuite dans les banques classiques, mais certaines pratiquent des frais moins élevés, comme par exemple le Crédit Agricole Charentes-Maritimes Deux-Sèvres, qui facture une saisie conservatoire 76,67 euros.

Malgré tous ces « extras », les banques en ligne restent néanmoins moins chères sur le marché bancaire qu'une banque traditionnelle, et ont l'avantage de proposer régulièrement des offres de bienvenue.

Les tarifs bancaires des services les plus représentatifs