La néobanque française Nickel vient de franchir la barre des 2,5 millions de comptes ouverts. Une bonne nouvelle pour la filiale de BNP Paribas qui continue sa croissance dans l'Hexagone avant le lancement de son service au Portugal et en Belgique dans les prochaines semaines.

Nickel, néobanque française, continue de séduire de plus en plus de gens. La filiale de BNP Paribas « annonce ce jour avoir officiellement franchi le seuil des 2,5 millions de comptes ouverts, avec un rythme d'acquisition en croissance de 45 000 comptes ouverts en moyenne par mois. » Disponible en bureau de tabac, partout en France, Nickel compte aujourd'hui plus de 6500 points de ventes.

Nickel à la conquête de l'Europe

« Le seuil des 2,5 millions de comptes ouverts est important pour Nickel car il confirme que les choix stratégiques pris en 2019 étaient à notre portée malgré leur ambition. Nous avons toutes les raisons d'être optimistes, bien que notre marché soit particulièrement concurrentiel. Cela nous conforte dans l'idée que notre modèle et notre proposition de valeur sont les bons », déclare Marie Degrand-Guillaud, directrice générale déléguée de Nickel, dans un communiqué.

Alors que Nickel espère compter 4 millions de clients en France d'ici 2024, la néobanque est en avance sur ses temps de passage. De bon augure pour la suite, et pour son développement dans d'autres pays européens. Présent en Espagne depuis fin 2020, Nickel va se lancer en Belgique et au Portugal dans les semaines à venir, avant d'arriver en Allemagne en 2023.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Pour réussir cette étape importante, Nickel « décline la même méthode : des valeurs de simplicité et d'accessibilité, une approche locale avec un partenaire de proximité et des équipes dédiées sur place. » Et Nickel ne compte pas s'arrêter là, puisque le plan stratégique de 2020 prévoyait le déploiement dans sept pays à horizon 2024.