Dans un communiqué, la néobanque allemande N26 annonce avoir dépassé le cap des 2 millions de clients en France, 4 ans et demi après son arrivée dans l’Hexagone. Elle se projette désormais vers les 5 millions de clients d’ici 2024.

2 millions de clients ! Jusqu’ici, seule une banque numérique et sans agences, Boursorama Banque, avait atteint ce cap, en septembre 2019. N26 la rejoint donc dans ce cercle très fermé, dans lequel on pourrait également ajouter Nickel, le compte de paiement distribué en bureaux de tabac.

Un client sur 2 opte pour une offre payante

Arrivée dans l’Hexagone en juillet 2017, sur la pointe des pieds, N26 est montée progressivement en puissance pour parvenir aujourd’hui à un rythme de conquête assez impressionnant. La néobanque berlinoise annonce en effet capter 2 000 nouveaux clients par jour, en moyenne, sur les 18 derniers mois. Depuis le lancement il y a 8 mois, de l’offre N26 Smart, facturée 4,90 euros par mois, un sur deux opte pour une formule payante. Il faut dire que l’entrée de gamme gratuite n’intègre plus, par défaut, de carte bancaire plastique.

N26 : quelques chiffres sur les clients français

  • 38% des clients français de N26 ont entre 25 et 35 ans ; 23% sont plus jeunes, 39% plus âgés.
  • Ils dépensent 1 050 euros par mois, en moyenne, en 20 transactions.
  • Ils mettent 370 euros de côté, en moyenne, dans des sous-comptes Espaces.
  • Ils ont effectué plus de 250 000 demandes de crédit conso à Younited Crédit, le partenaire de N26.

L’offre de N26 en détails

5 millions d’ici 2024

L’ambition de N26 en France n’est toutefois pas encore satisfaite. Loin de là : son nouvel objectif est d’atteindre les 5 millions de clients d’ici 2024. Même Boursorama Banque n’affiche pas une telle feuille de route, se contentant de 4,5 millions de clients en 2025.

Pour y parvenir, N26 mise sur la notoriété - « 3 Français sur 4 n’ont encore jamais entendu parler de N26 » annonce le communiqué - et sur l’extension de sa gamme. « D’ici cet été, N26 lancera sur ces 24 marchés européens de nouvelles fonctionnalités », annonce la néobanque. « Des IBANs pour chaque sous-compte Espaces, une fonctionnalité pour partager les additions entre amis ou en famille cet été ou la possibilité de payer en plusieurs fois pour étaler un achat important à la rentrée. »

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

L’épargne rémunérée, grande absente de l’offre actuelle, est également au programme. « D’ici fin 2021, nous lancerons de nouveaux produits d’épargne et des fonctionnalités pour mieux gérer son budget », promet Jérémie Rosselli, DG N26 France & BeNeLux.

Livret A, placements, épargne... N26 prépare une nouvelle « étape » pour 2021