Sur Twitter l'ex-Moneway, qui a annoncé cesser ses activités fin juillet, invite ses clients à rejoindre la néobanque OnlyOne, dont le credo est de limiter l'impact carbone de ses clients.

Vaultia, c'est fini. Mais si l'annonce a été faite début mai, l'enseigne qui proposait un compte mobile avec une carte bancaire Mastercard et un IBAN français ne stoppe ses activités qu'à la fin du mois de juillet. Et en attendant sa fermeture définitive, Vaultia conseille à ses clients de rejoindre la néobanque OnlyOne dont le credo est de limiter l'impact carbone de ses clients. Quoi qu'il arrive, les clients de Vaultia doivent clore leur compte, utiliser leur solde actuel ou le transférer vers un autre compte bancaire, et rediriger les virements et prélèvements.

« Dans l’éventualité où vous désirez continuer à utiliser les services d’une fintech et bénéficier d’un compte de paiement ouvert dans les livres de notre partenaire Treezor, nous vous conseillons d’ouvrir un compte de paiement @OnlyOneCard, écrit Vaultia sur Twitter. OnlyOne donne aux citoyens les moyens d’agir grâce à une application mobile tout-en-un. Elle accompagne ses utilisateurs dans la gestion de leur argent, leur permet d’estimer et piloter leur empreinte carbone et d’agir dès à présent grâce aux offres de la communauté. »

Des valeurs similaires

Dans un mail adressé à ses clients, Vaultia explique répondre à leur demande en proposant une alternative. Et pourquoi OnlyOne ? « Chez Vaultia, nous partageons des valeurs similaires. (...) La mission d’OnlyOne est de créer des services de paiement et financiers qui permettent à chacun de mieux gérer son argent tout en agissant pour un monde plus durable et plus solidaire. Chaque citoyen peut ainsi assurer sa transition écologique et sociale plus facilement », écrivent les dirigeants dans ce mail.

Voir aussi notre comparatif des neobanques 100% mobile

En octobre 2020, le fondateur d'OnlyOne, Kamel Naït-Outaleb, ex-cadre de HSBC notamment, expliquait à MoneyVox sa stratégie : « Notre valeur ajoutée est de permettre à nos utilisateurs de prendre conscience, chiffres à l'appui, de l'impact de leur consommation. Pour ce faire, on a créé un algorithme qui estime leur empreinte carbone en fonction de leur dépense par carte. Il s'appuie essentiellement sur les bases de données de l'Ademe [Agence de la transition énergétique sous tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire, ndlr]. Cette estimation leur permet de se situer par rapport au niveau moyen d'émission d'un Français qui est de 12 tonnes de CO2 par an. Ensuite, nous les conseillons dans leur mode d'achat pour réduire les postes de dépenses les plus polluants, via des défis conso à relever. Notre objectif est de leur permettre d'abaisser de 25% à 40% leurs émissions individuelles pour répondre aux objectifs de réduction des Accords de Paris. »

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

A l'été 2020, Vaultia était devenu le nouveau nom de la néobanque Moneway, après une décision de justice.