25 000 clients de la filiale de BNP Paribas ont été touchés lundi par une panne de serveur qui a perturbé retraits, paiement et virements. Selon la banque en ligne Nickel, la défaillance s'explique par une la forte affluence liée aux versements des prestations de la CAF.

Comparatif livrets d'épargne : 9 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

« Désolés de ne pas avoir été nickel » suivi de l'émôticone « Visage confus ». C'est par ces mots que Nickel a annoncé lundi la fin d'une vague de dysfonctionnements qui a perturbé pendant près de 6 heures (entre 11h et 16h45) les paiements, les retraits ou encore les virements de la néobanque de BNP Paribas.

« Suite à l’incident du 5/10, les paiements ou retraits qui n'ont pu aboutir mais qui ont été débités, parfois plusieurs fois, seront annulés sur vos comptes Nickel ce soir et vos comptes seront recrédités des sommes dues. (...) Pour ceux qui ont eu des incidents de virements, nous vous confirmons qu’ils sont bien émis depuis hier soir (mercredi, ndlr) et ce matin (jeudi, ndlr). Vous pouvez donc informer vos destinataires que les montants seront crédités sur leurs comptes d’ici demain au plus tard », a expliqué Nickel sur son compte Twitter.

« On a observé une défaillance sur un serveur qui a lâché », a expliqué auprès de BFM Business Marie Degrand-Guillaud, directrice générale de Nickel, arguant d'une forte affluence en raison de versements de prestations sociales en provenance de la CAF. Au total, ce sont près de 25 000 clients qui ont été impactés par cette panne. « C'était le pire des scénarios pour un jour de CAF », a reconnu la patronne de Nickel.

Banque en ligne : le comparatif des offres