Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Carte bancaire : ING supprime les frais à l'étranger

carte bancaire essentielle ING
Source : ING

Changement de cap tarifaire pour ING à partir de septembre : la banque en ligne double le prix de la tenue de compte de son offre Intégrale, mais supprime les frais pour les paiements et retraits en devises.

Comment distinguer deux banques quand tout, ou presque, est gratuit ? Toutes celles et ceux qui, un jour, ont été tentés par la banque 100% en ligne se sont posé la question. La gratuité de la carte bancaire et des opérations du quotidien, c’est en effet le principal argument des Boursorama, ING, Fortuneo, et autres Hello Bank, Orange Bank ou N26. Dans ce contexte, la concurrence s’est reportée sur des lignes tarifaires annexes. Notamment sur le prix des paiements et retraits effectués en devises : certes, on ne paie pas tous les jours en dollars US ou en livres sterling, mais quand on le fait, on apprécie que ce soit sans frais.

Toutefois, même les frais à l’étranger sont en passe de perdre leur caractère discriminant. Après Boursorama et Fortuneo, c’est en effet au tour de la banque en ligne ING de tirer un trait sur ces commissions facturées à l’occasion d’achats par carte ou de retraits hors zone euro.

A consulter : Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?

Rien ne change pour les clients Essentielle

C’est une petite révolution pour les clients de la banque en ligne d’origine néerlandaise. Jusqu’ici, ING était en effet particulièrement gourmande dans le domaine. Chaque paiement et retrait en devises effectués en dehors de l’Union européenne donne lieu à la facturation d’une commission de 2% du montant, avec un minimum de 0,50 euro (1). A compter du 1er septembre prochain, ce sera zéro, si l’on en croit la nouvelle brochure tarifaire publiée aujourd’hui.

Tout le monde, toutefois, n’en profitera pas : seuls les clients de l’offre Intégrale sont concernés. Pour les clients Essentielle, rien ne change. Rappel : contrairement à Essentielle, qui n’impose aucune condition, les clients Intégrale doivent faire transiter au moins 1 200 euros par mois sur leur compte. A défaut, ils payent des frais : 5 euros par mois actuellement, et 10 euros à partir du 1er septembre. C’est en effet une autre nouveauté de la brochure publié aujourd’hui : ING double le montant des frais de tenue de compte des clients qui ne respectent pas la condition de dépôt.

35 euros le changement de plafonds carte

Autre tendance lourde à l’œuvre dans les banques en ligne, et dont ING s’inspire : la facturation des opérations effectuées par l’intermédiaire des conseillers. Jusqu’ici, les clients ING pouvaient joindre gratuitement le service clients téléphonique pour demander une modification des plafonds de retrait et de paiement de leur carte bancaire. Désormais, ils devront le faire seul, depuis leur application mobile, ou se voir facturer 35 euros de frais.

Attention également à ne pas utiliser trop de chèques ! Jusqu’ici totalement gratuits, l’édition et l’envoi d’un chéquier seront facturés 5 euros, à partir du 3e carnet par année civile. Bientôt payante, également, l’édition d’un duplicata papier de relevé de compte : 1,50 euros par relevé.

Le transfert de PEA plus cher

ING, enfin, a profité de la mise en place, à compter du 1er juillet prochain, d’un nouvel encadrement des frais de PEA et de comptes titres pour apporter des modifications à sa tarification bourse et placements.

Vous souhaitez quitter ING et transférer votre PEA ? Il vous en coûtera, à compter du 1er septembre 65 euros, plus 15 euros par ligne, le tout dans la limite de 150 euros. La facturation des frais de courtage s’adapte également. Jusqu’ici, ING facturait des frais de 0,10%, par exemple, sur Euronext, avec un minimum de 3 euros. A partir de septembre, ces frais resteront proportionnels au montant total de l’ordre d’achat, mais avec un principe de paliers, de 0,50% à 0,10%.

A consulter : notre comparatif des offres des banques en ligne

(1) Les paiements et retraits effectués au sein de l’Union européenne mais dans une devise autre que l’Euro, eux, donnent lieu à une commission de 2% du montant, plus la commission de change facturée par Mastercard.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM avec Carole-Anne CORNET / Juin 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !