Lancée en juillet dernier, Ma French Bank, qui a convaincu 122 000 clients en un peu plus de 5 mois, est dans les temps de passage fixés par sa maison-mère, La Banque Postale.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

1 million de clients en 2025 : c’est l’objectif fixé par La Banque Postale à sa filiale Ma French Bank. La néobanque semble dans les temps : lancée le 22 juillet 2019, elle avait réussi, fin 2019, à capter 122 000 clients en un peu plus de 5 mois, selon les résultats publiés aujourd’hui par sa maison-mère, qui évoque un « lancement réussi ». Et ce malgré des débuts difficiles.

Ma French Bank s’adresse à « une clientèle jeune à la recherche d’une offre simple et attractive », rappelle La Banque Postale dans un communiqué. Comme Orange Bank, N26 ou encore EKO, avec qui la néobanque rivalise en terme de conquête clients. A titre de comparaison, Orange Bank avait mis environ 4 mois pour atteindre le cap des 100 000, N26 8 mois, EKO (Crédit Agricole) 16 mois et Max (Arkéa) 18 mois.

Voir notre comparatif des banques mobiles