Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Le plan de bataille de Nickel pour conquérir l'Europe

  • Par
  • ,
Borne d'ouverture Nickel
DR

4 millions de clients en France et un déploiement dans 7 pays européens : Nickel a dévoilé ce mardi son agenda stratégique à horizon 2024. Les explications de Marie Degrand-Guillaud.

Marie Degrand-Guillaud, directrice déléguée de Nickel

Marie Degrand-Guillaud est directrice déléguée de Nickel.

Marie Degrand-Guillaud, Nickel aura 1,5 million de clients à la fin de l’année et en vise 4 millions d’ici 2024. Où comptez-vous aller chercher ces 2,5 millions de clients supplémentaires ?

Marie Degrand-Guillaud : « Aujourd’hui, Nickel s’adresse à trois profils de clientèle. Un tiers de nos clients sont venus suite à des problèmes avec leur ancienne banque - des interdits bancaires notamment. Un autre tiers pour faire des économies sur leurs frais bancaires. Et un dernier tiers parce qu’ils ont besoin d’un compte pour des usages spécifiques - acheter en ligne, payer à l’étranger, etc. Nous sommes très loin d’avoir fait le plein sur ces trois segments. Et nous comptons aussi toucher de nouveaux profils, en accentuant nos efforts en matière de marketing. »

Il y a 5 ans et demi, Nickel était le « compte sans banque » ? Désormais, vous semblez assumer totalement votre étiquette de néobanque. Qu’est-ce qui a changé entretemps ?

M.D-G : « Nickel est, par nature, assez difficile à classer. Nous ne sommes pas une pure néobanque 100% digitale, puisque nous nous appuyons sur un réseau de distribution physique. Mais quitte à être mis dans une case, même si elle est trop petite, autant que ce soit avec ces entreprises qui proposent une rupture sur le marché bancaire. Nous ne sommes contre personne, mais nous proposons une vision alternative de ce que devrait être un compte de paiement. »

Des cartes personnalisées d’ici l’été 2020

C’est l’un des points forts de Nickel : la carte bancaire, achetée et activée en bureau de tabac, est utilisable immédiatement. En contrepartie, cette carte n’est pas personnalisée : votre nom n’y figure pas, et vous ne pouvez pas en choisir le design. Nickel va y remédier à compter de l’été 2020, en proposant à ses clients de commander, depuis leur espace web, une nouvelle carte sur mesure. C’est déjà possible pour la carte premium Nickel Chrome, ce le sera également pour la carte standard.

Que reste-t-il à améliorer dans l’offre Nickel ?

M.D-G : « La qualité de service est déjà au rendez-vous : 93% de nos clients se disent satisfaits, un taux hors norme dans l’univers bancaire. Mais nous nous trouvons sur un marché où l’innovation est permanente, et nous devons aller sans cesse de l’avant. Un exemple : nous avions pris du retard sur le paiement sans contact. Nous avons pris le problème à bras-le-corps en renouvelant en un mois l’intégralité de notre parc de cartes bancaires. »

Lire sur le sujet : Pourquoi Nickel vous a envoyé une nouvelle carte bancaire

Il y a longtemps que Nickel travaille à l’exportation de son modèle à l’international. Vous allez finalement vous lancer en Espagne au cours du 1er semestre 2020. Pourquoi cela a-t-il pris autant de temps ?

M.D-G : « Effectivement, nous avons très vite pensé à l’international. Mais il y avait des étapes à passer avant cela : développer notre propre système informatique, entrer en contact avec les différents régulateurs pour pouvoir proposer des comptes avec des RIB locaux, trouver des partenaires indépendants disposant de réseaux de points de vente… Et bien sûr avoir les moyens de financer cette expansion. Toutes ces conditions sont aujourd’hui réunies, ce qui va nous permettre de nous lancer en Espagne dans un premier temps, puis plus tard au Portugal, en Belgique, en Italie, en Autriche… »

La loterie nationale, partenaire de Nickel en Espagne

En France, une des clés du succès de Nickel a été le partenariat tissé avec la fédération des buralistes, qui permet au produit d’être disponible aujourd’hui dans plus 5 500 bureaux de tabac, et à terme dans 10 000, ce qui en fera le premier réseau de distribution de comptes bancaires en France.

En Espagne, Nickel va s’appuyer sur un partenaire nommé Fenamix. Sous ce nom se cache un réseau de 6 500 points de vente indépendants - des débits de tabac, des marchands de journaux, des supérettes, etc. - distributeurs des loteries et des jeux de paris sportifs de l’équivalent espagnol de la Française des Jeux. La phase de test débutera au printemps 2020, à Valence.

Plus d'infos sur le compte Nickel

Partager cet article :

© MoneyVox / Propos recueillis par VM / Novembre 2019

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox