Nickel, le compte de paiement distribué en bureaux de tabac, fait face ces derniers jours à des dysfonctionnements sur les virements, selon de nombreux témoignages. La néobanque confirme le bug et annonce un retour à la normale.

Les forums d’usagers du Compte Nickel bruissent ces derniers jours de nombreux mécontentements. Ce n’est pas la première fois : la néobanque au million de clients est souvent critiquée pour sa qualité de service. A tel point que certains buralistes se plaignent de devoir gérer en direct, en tant que distributeurs physiques du produit, les problèmes des clients.

Lire aussi : Compte Nickel : le torchon brûle-t-il avec les buralistes ?

Cette fois, le gros des plaintes concerne les virements. Des usagers évoquent en particulier des SMS les avertissant du crédit de virements inexistants et, plus problématique, des retards de plusieurs jours dans le versement de salaires.

Migration informatique

Y a-t-il en effet un nouveau bug chez Nickel ? Oui, reconnaît la communication de l’enseigne, qui fournit une explication : ces problèmes sont liés à une migration du système informatique. « La migration du système de tenue de compte de Nickel est effectuée par lots depuis le mois de juin et se termine début septembre. Lorsqu’un virement arrive au même moment que la migration d'un compte, cela engendre un décalage exceptionnel de la prise en compte de ce virement, qui est crédité un peu plus tardivement. » En mars dernier, Nickel nous avait en effet expliqué vouloir reprendre en interne certaines fonctions autrefois sous-traitées par des partenaires, notamment le traitement des virements SEPA.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

L'incident est clos

Toujours selon Nickel, l’incident n’a toutefois concerné qu’une poignée de clients : « 450 clients sur 1 million (…), (soit 0,045%) », détaille la communication de la filiale de BNP Paribas. L’incident, par ailleurs, serait clos. « La totalité des virements impactés a maintenant été créditée. » (…) Les derniers comptes concernés sont en cours de régularisation [et] il n'y aura plus de nouveaux cas, promet la communication, qui « renouvelle bien sûr ses excuses pour cet événement ».

Plus d’infos sur le Compte Nickel