Les sites web des banques en ligne se chargent-ils rapidement ? Telle est la question à laquelle a cherché à répondre la société d’analyse et de conseil Dareboost. Son verdict.

Cela se joue en quelques dixièmes de secondes. Si l’on prend un chronomètre, avec le même ordinateur, et que l’on se rend sur les sites des principales banques en ligne françaises, Fortuneo affiche sa page d’accueil en premier, devant BforBank. Plus d’une seconde plus tard, Hello bank finit de charger sa page d’accueil. Voilà, schématiquement, le résultat du test mené par Dareboost (1) sur les sites de Fortuneo, BforBank, eLCL, Monabanq, ING Direct, Boursorama et Hello bank.

Plus précisément, cette société spécialisée a mesuré le « speed index » des pages d’accueil de ces banques en ligne, la « home » étant à la fois le carrefour des clients potentiels et des clients actuels souhaitant se connecter à leur espace personnel. Ce « speed index » représente le temps moyen au bout duquel la partie visible d’une page est affichée. En moyenne, le « speed index » des sept banques testées est de 1.697 millisecondes, soit un peu moins de 1,7 seconde. Globalement, le test réalisé par Dareboost permet donc de désigner un net vainqueur, Fortuneo, suivi par un peloton aux scores relativement similaires, et un établissement perdant : Hello bank.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Le classement en fonction du « speed index »

  1. Fortuneo : 1.264 millisecondes
  2. BforBank : 1.452 millisecondes
  3. eLCL : 1.543 millisecondes
  4. Monabanq : 1.664 millisecondes
  5. ING Direct : 1.694 millisecondes
  6. Boursorama banque : 1.717 millisecondes
  7. Hello bank : 2.546 millisecondes

(1) Etude menée du 1er au 13 juillet « depuis un ordinateur (…) avec une connexion internet comparable à la moyenne des connexions françaises », lit-on dans le communiqué de Dareboost. Le « speed index », exprimé en millisecondes, correspond aux « moyennes des résultats collectés toutes les heures » sur la période étudiée.