Pour 70% des Français, la redevance audiovisuelle est trop élevée et seulement 20% d'entre eux savent à quoi elle sert exactement, selon un sondage de Médiamétrie publié samedi à l'occasion du festival de fiction de Luchon, qui se déroule jusqu'à la fin de cette semaine.

Cette redevance sera de 131 euros cette année, soit six euros de plus que l'an dernier. Selon le sondage publié lors d'un débat sur la redevance, 80% des personnes interrogées connaissent son prix exact.

Cependant, 54% des 15-24 ans jugent qu'elle est trop chère, chez les 25-34 ans cet avis grimpe à 84%, l'opinion étant plus partagée après 50 ans (64%). Cette dernière tranche d'âge est aussi celle qui regarde beaucoup plus longtemps la télévision : plus de 5 heures par jour, contre une moyenne de moins de quatre heures pour l'ensemble de la population.

Seulement 20% des personnes interrogées savent qu'elle sert à financer France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France O), Radio France (France Inter, France Info, France Musique, le Mouv', Fip, France Culture) et l'Institut national de l'audiovisuel (Ina).

Quand on demande aux Français quel pourrait être le financement idéal de France Télévisions, seulement 6% jugent que tout doit provenir de la redevance, comme c'est le cas pour la BBC en Grande-Bretagne. Quarante pour cent souhaitent qu'elle provienne exclusivement de la publicité et 46% abondent pour des ressources mixtes (redevance et publicité).

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Sondage réalisé sur internet auprès de 1.000 personnes à la mi-janvier.