Le mensuel « 60 millions de consommateurs », édité par l’Institut national de la consommation (INC), publie en octobre une étude comparative sur les frais bancaires. Les banques en lignes y sont distinguées. Parmi les banques à réseaux, seule la Banque Postale évite les critiques.

Sans surprise, 60 porte un jugement très sévère sur la tarification des banques françaises. Seules les banques en ligne trouvent grâce à leurs yeux, tandis que les banques traditionnelles, elles, y sont décrites comme des « grandes sœurs un peu ringardes en matière de tarifs et de frais bancaires. »

Que leur reproche 60 ? Le magazine de l'INC reprend à son compte les critiques récurrentes des associations de consommateurs : brochures tarifaires illisibles ; cartes bancaires trop chères et inadaptées aux besoins réels de leurs clients ; frais de découverts excessifs, voire illégaux ; freins à la mobilité bancaire, etc.

Les auteurs de l’article plaident notamment contre la stabilité des taux d’intérêts appliqués sur les découverts en compte, alors qu’elles prennent l’Euribor 3 mois comme taux de référence pour établir le montant des agios : « Ce taux directeur a perdu 4,5% [entre octobre 2008 et septembre 2011] et les banque auraient dû loyalement répercuter cette baisse sur les taux de découverts. Elles ne l’ont pas fait. »

Autre motif de reproche : la facturation du transfert de certains produits en cas de changement de banque. « (...) Faire suivre son plan d’épargne logement coûte au minimum 50 euros. Comment justifier un tel tarif, qui ne cesse d’augmenter d’année en année, alors que les banques se sont engagées à favoriser la mobilité ? »

ING Direct et la Banque Postale distinguées

60 complète son dossier par un classement des banques les moins chères. Pour les besoins de la comparaison, le magazine a retenu un panier de services comprenant une carte de paiement internationale à débit différé, la réédition du code de carte bleue, un virement vers une autre banque, la mise en opposition d'un chèque, la recherche d'un document archivé depuis plus d'un an, la gestion des comptes sur internet et les éventuels frais de tenue de compte. Ce panier compte pour 70% de la note finale, le classement étant pondéré par les taux de découvert pratiqués, le coût des commissions d’intervention et le montant des frais de blocage de compte.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Sans surprise, ce sont les banques en ligne qui arrivent en tête du comparatif :

  1. ING Direct (10 euros pour le panier de services de base)
  2. Boursorama Banque (15 euros)
  3. Fortuneo (17 euros)
  4. Monabanq (65 euros)

Viennent ensuite les banques traditionnelles, dont le classement est dominé par la Banque Postale :

  1. La Banque Postale (73 euros)
  2. Caisse d’Epargne IDF (83 euros)
  3. Crédit Agricole IDF (102 euros)
  4. Société Générale (93 euros)
  5. Banque Populaire Rives de Paris (110 euros)
  6. Crédit Coopératif (117 euros) et BNP Paribas (103 euros) ex aequo
  7. HSBC (108 euros)
  8. LCL (117 euros)
  9. Crédit Mutuel IDF (133 euros)
  10. CIC (140 euros)
  11. Crédit du Nord (130 euros)

Retrouvez le numéro d'octobre de 60 millions de consommateurs en kiosque et sur Internet.