Le conseil d'administration de Société Générale a choisi le directeur général adjoint en charge des activités de financement et d'investissement Slawomir Krupa pour remplacer en mai prochain Frédéric Oudéa à la tête du groupe, annonce la banque vendredi.

D'abord proposé comme administrateur aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale le 23 mai 2023, il « sera nommé directeur général par le conseil d'administration » une fois élu, indique Société Générale dans un communiqué. La banque se cherche un nouveau dirigeant depuis l'annonce surprise en mai dernier de Frédéric Oudéa Oudéa qu'il ne se représenterait pas à l'issue de son mandat.

Slawomir Krupa « a une très bonne connaissance de la banque », déclare à l'AFP le président du conseil d'administration du groupe, Lorenzo Bini Smaghi. « Il a l'expérience » et a une bonne vision du « développement du système bancaire au niveau international », a-t-il continué, louant son « leadership, sa capacité à entraîner les équipes ».

Deux noms circulaient en interne : Slawomir Krupa et Sébastien Proto, patron des réseaux de banque de détail qui orchestre l'épineuse fusion entre Société Générale et Crédit du Nord. « C'était un choix difficile, les deux étaient très bons », admet Lorenzo Bini Smaghi. C'est donc le responsable des activités de Banque de grande clientèle et solutions investisseurs, connue en interne et par les investisseurs sous l'acronyme anglo-saxon SGCIB, qui l'a emporté.

Un long parcours à la Société Générale

Agé de 48 ans, il correspond au portrait robot dessiné par le sortant Frédéric Oudéa devant les syndicats en mai : déjà membre de l'équipe dirigeante et âgé d'environ 45/50 ans de manière à pouvoir s'inscrire dans le temps long.

Comparatif des offres des cartes bancaires pour un voyage à l'étranger

Diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris en 1996, Slawomir Krupa a pu faire valoir, à l'image d'un Frédéric Oudéa en son temps, un parcours de longue durée au sein de la banque. Entré par l'inspection de Société Générale, à savoir l'audit interne, considérée comme une voie d'excellence, il rejoint en 2005 le comité de direction de ce département.

Il occupe ensuite, à compter de 2007, plusieurs postes au sein de SGCIB (responsable de la stratégie et du développement, des régions Europe Centrale et de l'Est, Moyen-Orient et Afrique, adjoint aux activités de financement...) avant de prendre la direction de la zone Amérique en 2016 puis celle de SGCIB en 2021.