Le secteur bancaire a perdu environ 3400 emplois en 2021, soit près de 1% de ses effectifs, même si les embauches ont progressé par rapport à 2020, a indiqué mercredi l'Association française des banques (AFB).

Fin 2021, 350 400 salariés travaillaient dans la banque, un secteur qui représente environ 1,7% de l'emploi privé salarié en France mais qui perd en moyenne 1% de ses effectifs chaque année. Il comptabilisait encore quelque 378 700 salariés en 2012.

40 300 embauches en 2021

En 2021, 40 300 personnes ont été embauchées, en CDI ou en CDD. C'est plus que les 35 300 recrutements de 2020, mais moins que les 44 400 de 2019.

Les deux tiers des embauches se font en CDI, une proportion bien supérieure à la moyenne nationale. Cette part est cependant en légère diminution avec 65,7% des recrutements faits en CDI en 2021, contre 67,2% en 2020 et 68,9% en 2019. Au total, 98% des salariés du secteur bancaire sont en CDI.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Par ailleurs, un cadre sur deux est une femme, alors qu'elles représentent 57% des effectifs. La part des femmes chez les cadres a cependant progressé de près de 5 points entre 2012 et 2021.