Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a plaidé mardi pour que l'Europe mette en œuvre rapidement un cadre réglementaire autour des monnaies numériques et crypto-actifs, sous peine d'un affaiblissement du rôle international de l'euro.

« Qu'il s'agisse des monnaies numériques ou des paiements, nous, en Europe, devons être prêts à agir aussi vite que nécessaire, ou prendre le risque d'une érosion de notre souveraineté monétaire », a déclaré le banquier central lors du colloque financier annuel de Paris Europlace, le lobby de promotion de la place parisienne. Dans ce secteur, d'autres pays ou zones géographiques ont réalisé des progrès substantiels ces derniers mois, à l'image de la Chine avec son yuan numérique déjà disponible dans les grandes villes chinoises.

Sans une action vigoureuse dans ce secteur, « le risque est clairement que l'Europe perde son élan, pas seulement dans sa volonté de renforcer le rôle international de l'euro, mais même dans sa préservation », a mis en garde François Villeroy de Galhau, appelant « l'Union européenne à adopter un cadre réglementaire dans les mois à venir » concernant les monnaies numériques et les crypto-actifs. « Je dois souligner ici l'urgence : il ne nous reste plus beaucoup de temps, un ou deux ans », a-t-il ajouté, précisant que la priorité est, selon lui, de « réglementer les crypto-actifs ».

Bitcoin : les sites sécurisés pour trader dans notre comparatif exclusif

Ces propos interviennent au moment où le déclin de l'usage des espèces s'est accéléré ces 18 derniers mois sur fond de crise du Covid-19, là où les paiements numériques ont quant à eux connu une croissance très importante, « deux fois plus vite qu'avant la crise », a indiqué François Villeroy de Galhau. Il a ajouté que les monnaies numériques et les crypto-actifs jouent également un rôle croissant sur les marchés financiers. Ces tendances pourraient mener à une « marginalisation de l'usage de la monnaie de banque centrale », soit sous sa forme des billets, soit sous la forme du système des règlements entre grands établissements financiers, a-t-il estimé.