Le Crédit Mutuel et le CIC, deux réseaux faisant partie du même groupe, ont annoncé des mesures pour soutenir leurs clients, particuliers et entreprises, face à la crise du Covid-19.

« Une exonération totale des frais d’incidents », pour les clients particuliers identifiés comme étant « en situation de fragilité financière ». Cette décision est commune aux réseaux Crédit Mutuel (1) et CIC, qui annoncent l’un comme l’autre dans des communiqués distincts avoir mis en place cette exonération de frais d’incidents « dès juin 2020 ».

Une deuxième mesure concerne les particuliers, mais plus particulièrement les 18-28 ans : « une offre de prêt à 0% sans frais de dossier, sur une durée maximale de 24 mois », pour un montant de 1 500 euros, afin d’acheter ou de renouveler un équipement informatique. Cette offre ponctuelle nécessite uniquement de présenter une preuve d’achat ou de réparation en agence Crédit Mutuel ou CIC.

Les deux réseaux bancaires annoncent aussi lancer « une campagne d’appels du 9 au 28 novembre auprès de ses sociétaires et clients ayant souscrit à Senior Assistance », avec la volonté de « les accompagner au mieux » face à la crise sanitaire et pour prévenir la « vulnérabilité des personnes âgées ».

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Les deux réseaux annoncent enfin des mesures de soutien aux personnels de santé ainsi qu’aux entreprises et professionnels touchés par la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

(1) Cette annonce concerne les fédérations liées au Crédit Mutuel Alliance fédérale (fédérations Crédit Mutuel Centre Est Europe, Sud-Est, Ile-deFrance, Savoie-Mont Blanc, Midi-Atlantique, Loire-Atlantique et Centre-Ouest, Centre, Normandie, Dauphiné-Vivarais, Méditerranéen, Anjou, Massif Central et Antilles-Guyane), groupe chapeautant par ailleurs – entre autres - le CIC. Cette annonce concerne aussi le Crédit Mutuel Nord Europe. Ne sont pas concernées les fédérations du Crédit Mutuel Arkéa (Bretagne et Sud-Ouest), qui proposent toutefois d'autres mesures en parallèle, telle que l'exonération des frais d'incidents pour les clients identifiés comme fragiles depuis début 2019.