Le président français, Emmanuel Macron, a appelé ce 19 mars les Etats de l'UE à prolonger l'aide exceptionnelle de la Banque centrale européenne (BCE) à l'économie par « une plus grande solidarité financière au sein de la zone euro ».

« Plein soutien aux mesures exceptionnelles prises ce soir par la BCE », a écrit M. Macron sur Twitter, réagissant aux 750 milliards d'euros débloqués par la BCE, face à la crise déclenchée par l'épidémie de coronavirus. « A nous Etats européens d'être au rendez-vous par nos interventions budgétaires et une plus grande solidarité financière au sein de la zone euro. Nos peuples et nos économies en ont besoin », a-t-il ajouté.

Il n'a pas précisé par quels mécanismes pourrait être renforcée cette « solidarité financière ». Les 19 Etats de la zone euro sont liés par un Mécanisme de stabilité européen mis en place en réponse à la crise de la dette publique du début des années 2010. Ce fonds lève lui-même ses ressources sur le marché de la dette publique pour prêter ensuite, sous conditions, aux pays membres qui traversent des difficultés économiques et budgétaires.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

La Banque centrale européenne a annoncé mercredi soir un plan d'« urgence » de 750 milliards d'euros destinés à des rachats de dette publique et privée pour tenter de contenir les répercussions sur l'économie de la pandémie de coronavirus. Après une brève accalmie, la Bourse de Paris était à nouveau en baisse ce 19 mars midi.